James Bort | Photographer & Filmmaker header image 1

Archive for avril, 2009

Trinité

avril 30th, 2009 | Category: Women

trinite, james bort, hyeres, villa Noailles


trinite, james bort, hyeres, villa Noailles



Instant volé de regards qui se croisent et s’entremêlent sur le balcon de la villa Noailles. Blondeurs métisses et rires enfantins qui font chaud au cœur en ces périodes troublées et troublantes.
Merci à tout ceux qui m’ont donné plein de bons conseils pour shooter des styles à Lyon, Marseille et Nice et n’hésitez pas à m’en envoyer d’autres !
L’exposition des photos se déroulera le 20 mai dans un lieu tenu encore secret. Depuis le temps que l’on me disait de faire une exposition autour des photo de rue que je présente sur mon site, c’est chose faite. Le process est simple, je shoote le 12 mai à Lyon, le lendemain à Marseille et le jour suivant à Nice, puis 10 jours après les photos prises seront exposées.

trinite, james bort, hyeres, villa Noailles

11 coms

Fenêtre sur vies

avril 27th, 2009 | Category: Front Row

Hyères, villa noailles, james bort

Je reviens tout juste du festival de Hyères et je découvre les photos que j’ai shootéés durant ce séjour. Voici tout d’abord quelques images choisies au hasard de mon humeur et prises lors du défilé du festival international des arts de la mode 2009.

Marite Mastina, Rolands Peterkops, Hyères, villa noailles, james bort

Le défilé présente les créations de 10 jeunes créateurs mis en compétition durant ce festival, ainsi que la collection 1.2.3. de Jean-Paul Lespagnard, gagnant de l’année dernière et Matthew Cunnington & John Sanderson, lauréats du grand prix 2008.
Pour ce qui est des résultats, ce sont les lettons Marite Mastina et Rolands Peterkops qui ont gagné le Grand Prix du Jury L’Oréal et le Prix 1.2.3, avec leur collection « Private detective ».
Le norvégien Harald Lunde Helgesen et le belge Simon Pierre Toussaint remportent le prix Swarovski.

Hyères, villa noailles, james bort

En grand merci à Nadia, Julie, Christian, Nicolas et Pierre-Jean, qui ont fait de ce beau séjour, un inoubliable séjour.
PS : Je serai à Lyon le 12 mai, à Marseille le 13 mai et à Nice le 14. Chaque journée sera consacrée à shooter des styles dans la rue. Ces photos seront ensuite visibles lors d’une exposition à Marseille, ainsi que dans la presse online et offline.
Si vous avez des bons plans à me donner, des spots pour shooter des gens aux styles originaux ou encore si vous voulez que je vous prenne en photos, n’hésitez pas à m’écrire. Donc si vous êtes de Lyon, Marseille ou Nice ne m’oubliez pas !


Read more

19 coms

Comme un enfant à Hyères

avril 26th, 2009 | Category: Divers

Hyères, villa noailles



Je suis arrivé avant hier à la Villa Noailles de Hyères, pour le festival international de mode et de photographie. Un peu de mondanités traditionnelles sur lesquelles il faut vite passer, mais surtout beaucoup de création, de défilés, d’expositions et de tenues incroyables. La villa, sublime de rigueur architectural, perchée sur les hauteurs de Hyères, nous accueille l’espace de quelques jours.
Je n’ai encore pas fait de photo de look ou de styles, mais uniquement cette photo, celle d’un enfant, miroir de moi même, dos à la villa et le regard fasciné par on ne sait quoi.
Je repars tout à l’heure à la villa, pour cette fois prendre quelques styles (sous la pluie) et vous faire partager un peu de cet étrange univers.

7 coms

Red bird

avril 23rd, 2009 | Category: Women

rousse


rousse



Juste un mot pour vous dire que je pars quelques jours à Hyeres pour le festival de la mode et de la photographie. De savoir que Kris Van Assche, Nan Goldin, Jefferson Hack ou encore Zoe Cassavetes feront partis du jury, me laisse présager de bons moments et de belles rencontres. Je croise les doigts pour que Maxime Simoens, finaliste dans la section Styliste, puisse repartir avec le grand prix.
Le temps ne s’annonce pas des plus cléments, mais j’espère pouvoir quand même en rapporter de beaux clichés. Excellent week end à vous tous et encore une fois, merci.

6 coms

JC/DC en mode Mirwais

avril 22nd, 2009 | Category: Women

castelbajac, JCDC, james bort

castelbajac, JCDC, james bort

Je me trouvais ce dimanche matin sur la terrasse chauffée et couverte d’un restaurant de la rue des Abesses, il pleuvait légèrement, le temps était gris et même les touristes semblaient se lasser. Tout semblait lent et vaporeux, je me sentais dans une carte postale de Doisneau. Je buvais mon café et tentais de ne penser à rien, juste me languir dans une douce mélancolie, enfant, allongé sur le sol est dévorant les livres d’images de Doisneau, rêvant de Paris comme on rêve d’une ile lointaine. Le noir et blanc des photos, raisonnant avec les vers colorés de Rimbaud.
Mes pensées furent stoppées net à la vue d’un logo que je connaissais bien et que je voyais rarement dans la rue ; JCDC, Jean-Charles de Castelbajac brodé sur une doudoune jaune. L’un des créateurs les plus formidables de notre époque que nous avions interviewé il y a quelques mois.
J’abordais Emily qui arrive tout droit des États Unis et discutais quelques instants, tandis que la pluie continuait de tomber sur Paris.
Read more

4 coms

Le visage est une pièce de théâtre

avril 20th, 2009 | Category: Backstages,Women

Diane Sands, Hobeika, make up for ever

Diane Sands, Hobeika, make up for ever

La tempête avant le calme.
J’aime ces instants explosifs où tout le monde s’affaire, parle, crie, s’agite dans un but et une volonté uniques. Les mains se mêlent dans d’étranges chorégraphies, certaines très rapides, d’autre très lentes, toujours précises et incisives. L’une repositionne un plis sur le bas de la robe, l’autre redessine le trait noir et sensuel qui parcourt l’œil en amande. Les cheveux sont tirés, enroulés, laqués, peignés, remontés en chignon puis épinglés. Les lèvres sont peintes, poudrées, lissées, colorées à l’infini. Le visage prend la forme de mille vies, tantôt heureux, tantôt tragique. Yeux noirs, rouges, ocres ou tristes. Les pinceaux dessinent les humeurs de la beauté. Être beau, plus que beau, être irréellement beau. Maquilleurs, coiffeurs, styliste, éclairagiste et modèle, tous unis dans une quête d’absolu, celle de mettre en scène la pièce de théâtre qui se joue sur le visage de Diane.

Diane Sands, Hobeika, make up for ever

Merci à Diane Sands, amie dansante, chantante, et jouant des milles instruments de la vie. Mannequin, auteur, compositeur, interprète et bien plus encore. Ici son Book, ici son Myspace.
Read more

16 coms

Grey eyes

avril 16th, 2009 | Category: Men

cerruti, james bort



J’aime commencer mes textes par : « Un après midi pluvieux, alors que je marchais sous la pluie… »
Bon il se trouve qu’il faisait beau, que c’était la fin de matinée et que je n’ai quasiment pas marché ce jour là. Mais après tout qu’importe l’entrée pourvu que le dessert soit bon. L’histoire sera belle quand même.
Je suis donc invité à la journée presse de la marque Cerruti, qui tel un phénix, essaie de renaitre de ses cendres et tente de se révéler au grand jour sous son nouveau profil, mais là n’est pas le sujet et je reparlerai de Cerruti très très prochainement.
Le sujet se trouve dans le regard de ce jeune homme, célèbre styliste pour de non moins célèbres magazines. Regard azuréen et malicieux qui recèle comme les Cabinet de curiosités du 17ème, de nombreux secrets.
En poussant, tirant, faisant coulisser chacune des petites portes imaginaires, les secrets révèlent leurs histoires. Formes étranges, matières insolites, fonctionnalités détournées. Rien ne va droit, rien n’a de sens.

cerruti, Natalia Brilli, Submariner, rolex, nolex, james bort



Il remonte délicatement la manche gauche de son blouson, un léger rictus se dessine sur le bord droit de sa lèvre et montre une drôle de chose. Une montre, plus exactement un accessoire, encore plus exactement une Nolex, créée par Natalia Brilli. Naïvement, je pose le doigt dessus, tente de réfléchir intelligemment et, circonspect, lui demande :
- « L’heure s’affiche où …? »
Vous l’aurez compris, cette montre ne donne pas l’heure. Pourquoi ? Parce quelle est entièrement gainée de cuir, reprenant la forme de la Date ou Datejust Rolex avec bracelet jubilé. Et que dire de la petite tête de mort chevelu, aux yeux sertis de diamant et la chemise étrangement dissymétrique ! Chaque détail à son histoire, je vous laisse imaginer la suite.
En vous souhaitant une excellente journée à toutes et à tous.

cerruti, james bort

14 coms

Smalto. Act II, Scène finale.

avril 14th, 2009 | Category: Men

james bort, smalto


james bort, smalto



La pièce se joue en deux actes, avec pour décors l’hôtel particulier abritant la maison mère de Smalto, la jeune héroïne Youn Chong Bak, Directrice artistique, tire fils et ficèles pour donner forme et sens à cette chorégraphie taillée sur mesure.
La musique qui se joue est lointaine et timide, n’osant braver la statuaire parfaite des ombres chevaleresques. Les regards fiers percent les coeurs et les âmes de ceux qui viennent sans combat à mener.
Ils pillent les fantasmes de celles qui mendient amours et tendresses, ne se retournant jamais pour contempler les coeurs qu’ils ont brisé.

james bort, smalto



Tout cela pour dire qu’en plus d’avoir abusé des poules en chocolat Lindt, je me suis replongé dans la bibliothèque de ma chambre d’enfant, celle qui me vit grandir, loin de Paris, pour y retrouver tous mes livres favoris.
Dix auteurs pris au hasard : Jack Kerouac, Shakespeare, Freud, Romain Gary, Gogol, Rimbaud, Baudelaire, Raymond Queneau, Alfred Jarry et Deleuze. Autant de pages qui m’ont accompagné et formé durant ces années, mais qui ne me feront jamais oublier le gout du chocolat.
J’espère que vous avez passé de joyeuses fêtes de Paques pour certains et un bon weekend pour d’autres. En vous souhaitant une belle semaine.

james bort, smalto


james bort, smalto, Youn Chong Bak


james bort, smalto, Youn Chong Bak


Youn Chong Bak, Directrice artistique de Smalto

12 coms

Smalto

avril 08th, 2009 | Category: Men

smalto, Francesco Smalto, youn chong bak, james bort

smalto, youn chong bak, james bort

Voici une première série de photos qui sera suivie de deux autres ainsi que d’une interview de la directrice artistique de Smalto Youn Chong Bak, que nous avons réalisé avec les Darkplanneur.
Je quitte l’espace d’un instant la rue, les gens anonymes et leurs styles, pour me plonger dans l’univers d’une grande marque, avec ses codes et ses mannequins aux traits parfaits. Un shooting simple et sobre à la mise en scène réduite à sa plus simple expression, la lumière naturelle pour seul décor.
La sobriété est de mise tant la la collection Automne/hiver 2010 de Smalto s’accorde parfaitement avec la beauté sculpturale des visages et du lieu. Presque irréelle, la beauté du modèle, chaleureuse et généreuse, représente parfaitement l’élégance accessible de cette collection.
Une belle collaboration qui j’espère continuera longtemps, car rares sont les marques auxquelles je peux autant m’identifier.

smalto, youn chong bak, james bort

Ceci est mon 200ème billet, je m’en vais donc au fourneau me faire un mini gâteau d’anniversaire pour fêter cela ! Un grand et sincère merci à tout ceux qui me lisent et m’encouragent dans ma démarche.
Read more

28 coms

Sur le fil de la ville

avril 06th, 2009 | Category: Women

chloé, james bort, low boots Susan


chloé, james bort, low boots Susan



Un weekend passé à flâner, sans but précis, si ce n’est de profiter des premiers rayons de soleil sur la capitale. Donnant un peu de mouvement à cette silencieuse endormie, qu’est Paris, passe une silhouette élégante portant de bien jolies Chloé aux pieds, une paire de low boots Susane illustrée il y a quelques temps par Garance. Un nom que je ne connaitrai jamais, mais une fluide démarche qui ne s’effacera pas. Légère comme un funambule sur son fil, elle frôle l’asphalte d’un catwalk imaginaire.
Excellente semaine à toutes et à tous.

11 coms

Page 1 of 212