James Bort | Photographer & Filmmaker header image 1

Archive for janvier, 2010

Dans les coulisses de Christian Dior

janvier 27th, 2010 | Category: Backstages,Front Row

Christian Dior, haute couture, bakstage, mannequin

La semaine de la Haute Couture continue. Voici donc, comme un avant gout furtif, quelques images prisent lors du défilé Christian Dior couture puis dans les backstages tandis que maquilleurs, coiffeurs, manucures et mannequins s’affairent à magnifier les silhouettes.

Christian Dior, haute couture, bakstage, mannequin

Dans les backstages, les visages se dévoilent et les regards se croisent. Comme près d’une tour de Babel, j’entends parler dans toutes les langues, russes, anglais, allemands, portugais, etc. Ces visages, ces lèvres effleurées par des pinceaux colorés, ces cheveux brossés et ses cous poudrés me font penser à un tableau de Van Dongen.

Christian Dior, haute couture, bakstage, mannequin

Lorsque les filles défilent, le temps s’arrête, les projecteurs s’allument, on lance la musique et elles entrent dans un autre temps, un autre lieu, comme déconnectées du spectacle qui se joue.

Christian Dior, haute couture, bakstage, mannequin

Si vous aimez la maison Dior, voici d’autres articles que j’ai pu faire à son sujet. Ici les backstages de la saison précédente. Ici le défilé. Ici et Ici les ateliers de création de la maison.

Christian Dior, haute couture, bakstage, mannequin

Je termine ma fashion week tout à l’heure avec le défilé Gaultier Couture et déjà je ressens comme un petit gout de nostalgie. Heureusement il me reste mes photos et des souvenirs que j’ai hâte de vous faire partager.
Un grand merci à vous.

27 coms

Les coulisses de la mode chez Dior, KVA, Tim Hamilton & Cerruti

janvier 25th, 2010 | Category: Backstages,Men

Dior homme, bakstages, mannequin

Chez Dior, cette posture sensuelle et fragile annonce l’explosion gothique qui va suivre.

La fashion week continue, les défilés se suivent mais ne se ressemblent jamais. J’ai cette fois ci, voulu mettre l’accent sur ces visages que l’on voit passer furtivement sur le catwalk. Que ce soit de jeunes beautés insouciantes ou des gueules cassées, je découvre des regards bien plus intenses que je ne pouvais l’imaginer.

Dior, homme, bakstages, mannequin

Les habilleuses positionnent les derniers accessoires chez Kris Van Assche.

Le scénario est invariablement le même. Les mannequins arrivent, découvrent leur portant et leur habilleuse, puis vont se faire maquiller et ensuite coiffer. Une fois que tout cela est fait, ils mangent un peu ou boivent un café puis vont se faire habiller. 30 minutes avant le show, la répétition commence sur le catwalk encore plastifié pour que les mannequins se calent sur la musique. Puis ils reviennent et patientent comme ils peuvent, musique, blackberry, ennui, isolement etc. Quelques minute avant le show, ils s’alignent devant l’entrée du catwalk, dernières retouches des habilleuses ou parfois même du créateur, on commence à entendre les basses dans la salle, les visages se tendent. Go !

Kris Van Assche, bakstages, mannequin

Toujours chez Kris Van Assche, le silence et le calme, quelques minutes avant le show, surprennent. Le créateur me dira que c’est sa façon d’exprimer son stress mais qu’intérieurement, il bouillonne.

Tim Hamilton, homme, bakstages, mannequin

Chez Tim Hamilton, l’esprit est au 50′s et au Rock’n roll sous acide.

Dior, homme, bakstages, mannequin

Chez Dior, de jeunes mannequins argentins tentent de détendre l’atmosphere.

Dior homme, bakstages, mannequin

Chez Dior, les mains dessinent les traits de visages qui font voyager.

Pour chaque créateur on retrouve des « gueules » et des styles différents, jeunes éphèbes quelque peu androgynes chez Dries Van Noten, machos absolus et sur-testostéronés chez Gaultier. Chez Dior Homme, la plupart vienne d’Argentine ou du Brésil.

Dior, homme, bakstages, mannequin

Le même visage après le défilé Dior Homme qui vient de prendre fin, chacun se rhabille pour courir vers un autre défilé.

Read more

16 coms

Ma Fashion Week à Paris

janvier 22nd, 2010 | Category: Backstages,Men

jean-paul Gaultier, fashion week, paris, défilé haute couture

Le mâââle chez Jean-Paul Gaultier. Qui a dit macho !?

Hier fut une journée très intense en matière de mode, car je l’ai passée entièrement à courir les défilés de la capitale. De Dries Van Noten, Jean-Paul Gaultier, Gaspard Yurkievich, Junn j en passant par Issey Miyake. J’ai pu aller à la rencontre des créateurs, faire leur portrait, passer des heures dans les backstages à assister aux préparations et prendre le temps de shooter quelques looks à la sortie des défilés.
Vous pouvez suivre mes pérégrinations et mes photos en direct dans tous les défilés de la Fashion week sur mon Twitter !
J’y retourne dès ce matin, j’espère que vous aimez !

dries van noten, fashion week, paris, défilé haute couture

Silence et maquillage chez Dries Van Noten

junn j, fashion week, paris, défilé haute couture

Quelques secondes avant le défilé chez Junn J

junn j, fashion week, paris, défilé haute couture

Concentration ou rêverie ? Chez Junn J

Gaspard Yurkievich, fashion week, paris, défilé haute couture

Le créateur Gaspard Yurkievich, 5 min avant le défilé. Un mannequin n’est pas là, que faire ?

jean-paul gaultier, fashion week, paris, défilé haute couture

Chez Gaultier on se retrouve sur un ring de boxe

jean-paul gaultier, fashion week, paris, défilé haute couture

Encore une gueule d’amour chez Gaultier

Dries van noten, fashion week, paris, défilé haute couture

Très appliqué chez Dries Van Noten ? Dans quelques secondes il sera dans la peau d’un néo-punk

Merci à toutes et à tous !

23 coms

On stage

janvier 20th, 2010 | Category: Backstages,Divers

fashion week, paris, défilé haute couture

Ça trépigne, ça s’échauffe, le téléphone sonne à longueur de journée. Au bout du fil, toujours la voix d’une jeune fille le plus souvent douce, agréable mais ferme. Probablement assistante de l’attachée de presse et qui fait ses armes dans ce drôle d’univers qu’est la mode. « Bonjour, serrez vous présent au défilé X ? On envoie l’invitation à la même adresse ? Vous voulez être assis ou être dans le pool de photographes ? Un accès aux backstages ? »
La sonnette retenti chaque jour et les coursiers défilent, avec toujours à la main une petite enveloppe plus ou moins grande, plus ou moins jolie. Je les ouvre avec une certaine excitation, lisant mon nom toujours écrit à la main avec application, probablement par une stagiaire élue plus belle écriture du bureau et qui verra son poignet s’endolorir tout au long des 300 invitations à faire. L’écriture est ample et féminine, composée de grandes boucles parfaitement rondes, mais sans la faute de goût du petit rond sur les « i ». Tout ceci est encore nouveau pour moi, je prends donc le temps de déguster chaque émotion.
Le spectacle de la fashion week parisienne lève le rideau avec les défilés Homme puis continuera sur la Haute Couture et telle une petite souris, je me glisserai partout pour vous rapporter des images.
N’hésitez pas à me dire s’il y a des choses que vous voulez voir et auxquelles je n’aurais pas pensé !

8 coms

Mia

janvier 18th, 2010 | Category: Women

Romy, mia, dior, vintage, lanvin

L’image s’est imprimée dans ma tête, comme un vieux poster agrafé sur le mur d’une chambre d’adolescent. Le visage de Romy Schneider sur une carte postale aux teintes sépia et signée en bas à droite d’une calligraphie blanche, Harcourt. Une photo prise une matinée de 1960 dans le fameux studio qui m’est venu la première fois que j’ai rencontré Mia.
Mia est jeune, photographe et ce qui ne gâche rien, norvégienne. Aussi lumineuse que le soleil levant se reflétant dans la vitrine violette American Apparel qui me fait face et éblouit mon objectif.

Romy, mia, dior, vintage, lanvin

Un sac Dior vintage, des petites ballerines Lanvin, une fourrure que portait sa grand mère et d’immenses lunettes qu’on dirait sorties d’un cartoon de chez Disney.
Mia me fait voyager sur place et j’espère que vous ressentez la même chose et que vous prendrez place sur mon vol.
Très bonne semaine à tous.

13 coms

Grey eyes & red lips

janvier 13th, 2010 | Category: Women

virginie

Je sors de Beaubourg où j’ai pu voir l’expo Soulages, les pupilles dilatées par la noirceur lumineuse des toiles et dans la fraicheur d’une matinée parisienne, je croise Virginie. La rue est vide, le ciel gris et ses lèvres d’un rouge si intense que je ne peux m’empêcher de les regarder.
Mon objectif finit par s’approcher si près de sa bouche que je peux en voir le moindre des plis, même ce petit grain de beauté à droite de ses lèvres.
Le temps se met en suspend et la neige commence à tomber.

virginie

Je range mon appareil sans savoir vraiment ce que j’ai pris en photo, en face de moi je vois en vitrine une paire de sneakers Pierre Hardy en solde, je rentre mais n’oublie rien. Mes souvenirs s’accumulent comme les trains dans une gare et je crois que crois bien qu’il est l’heure maintenant de vous dire à demain !

17 coms

Vendôme

janvier 11th, 2010 | Category: Women

place vendome, Anna Corinna, rick owens, Yves Salomon

Me voici de retour après quelques jours d’absence et d’hibernation technologique. Je retrouve les rues parisiennes blanches de neige et noires de monde. Rien n’arrêtera les aficionados des soldes, pas même le blizzard.
J’ai moi même bravé le froid pour trouver quelques pièces qui me faisaient envie, mais comme je suis assez mono-maniaque en ce qui concerne mes choix vestimentaires, ce n’est donc jamais très simple. Je fonctionne avec des variations sur un même thème. Je pars d’une pièce et je la décline. Mon dressing finit par ressembler à celui de Batman, les mêmes éléments en 10 exemplaires…
Je me suis retrouvé hier avec dans les mains, trois paires d’un même modèle de boots, mais dans trois coloris différents. Appelez moi Bruce Wayne.

place vendome, Anna Corinna, rick owens, Yves Salomon

Enfin, passons sur ces considérations personnelles, car je sors tout juste des ateliers d’un des plus beaux joaillers de Paris, ceux de Van Cleef & Arpels. Des heures plongé seul au cœur de cette maison centenaire. L’artisanat du luxe à l’état pur et des rencontres humaines que je n’oublierai pas.
Je me retrouve place Vendôme, il neige, des Japonais portent de petits sacs signés Goyard et de grandes femmes blondes et russes sortent de longues voitures aux vitres fumées pour rentrer dans le Ritz.
Alors que je m’imagine la vie de Coco Chanel dans son appartement de ce même hôtel, je vois passer Ornella devant moi, enroulée dans son épaisse écharpe de fourrure et pendant quelques secondes, je me retrouve au 19ème siècle sur la perspective Nevski de Saint-Petersbourg. Mon imagination s’emballe et j’en oublie le rendez-vous qui m’attend.
Très bonne semaine à vous tous.

12 coms

En terre inconnue

janvier 08th, 2010 | Category: Divers

Voici une petite vidéo durant laquelle je me prête au jeu de me mettre dans la peau d’une employée de chez Orange, en l’occurrence, Pauline.
J’ai adhéré au projet car l’idée mise en avant est assez cohérente avec le travail que je réalise dans le milieu du luxe et de l’artisanat depuis mes débuts : remettre l’humain sur le devant de la scène. J’ai passé des centaines d’heures à photographier les coulisses de la mode, les petites mains dans les ateliers de couture, les artisans de l’horlogerie, de la joaillerie. Quand on m’a demandé d’aller à la rencontre des employés de ce secteur, je me suis dit que c’était plutôt cohérent avec ma démarche.
Read more

16 coms