James Bort | Photographer & Filmmaker header image 1

Archive for the 'Hall of fame' Category

Bar de l’hôtel

novembre 02nd, 2010 | Category: Hall of fame

Raphaël, james bort, portrait, noir et blanc

Raphaël

J’ai remarqué que les personnes venant sur ce site étaient au 2/3 étrangères, je ne pense donc pas que ce visage leur dira quelque chose. Je n’ai aucune idée si ses chansons ont passé les frontières, mais je voulais quand même partager ce portrait avec vous. Une rencontre avec le chanteur, un échange sans fard ni polémique. Juste lui, sorti d’un cocon d’artifices pour se révéler dans toute sa complexité.

Read more

17 coms

Jean Paul Gaultier

octobre 04th, 2010 | Category: Backstages,Hall of fame,Portraits de créateurs

Jean Paul Gaultier, james bort

Le show Jean Paul Gaultier en trois images. Lui, l’énergie explosive de ses créations et Beth Ditto.
Une petite anecdote en passant. Aujourd’hui je me suis baladé dans le défilé Stella Mc Cartney ou j’ai rencontré qui ? Qui ?? Et bien un de mes Dieux encore vivants, Paul McCartney ! Pendant que je lui parlais et le prenais en photo, j’avais les jambes qui tremblaient littéralement, je n’en revenais pas. Je ne suis pas du genre groupie, mais là, j’étais en extase devant lui. J’ai donc pris en photo William Klein chez Lanvin, Bill Wyman des Rolling Stones chez Galliano et aujourd’hui Paul McCartney des Beatles. Je suis plus que R.A.V.I !

Jean-Paul Gaultier Backstage

Pendant le défilé Gaultier, les filles traversaient les backstages en courant et hurlant pour aller se changer. J’ai quitté la salle et suis venu m’assoir ici, les regardant passer. Un défilé secret pour moi seul. J’ai fait des centaines d’images, mais celle-ci résume parfaitement ma vision du show.

jean-paul gaultier, beth ditto, james bort

Beth Ditto pendant le maquillage, quelques minutes avant qu’elle rejoigne le défilé de Gaultier.

Read more

6 coms

Rie Rasmussen

août 22nd, 2010 | Category: Hall of fame,Women

rie rasmussen, james bort, portait, fashion

Jeudi matin, j’ai rendez-vous au studio photo Rouchon dans le 5ème à Paris. Il est tôt, il fait gris et je suis en avance. Les boulangeries commencent à ouvrir, Paris sent le croissant chaud et un peu les poubelles. Je passe devant le Jardin des plantes, un homme court avec son chien et son Ipod. A côté de moi marche une femme dont la silhouette sombre et élancée m’impressionne, tête couverte par une capuche noire, jambes découvertes sous une jupe courte. Bottes de motard noires et Blackberry dans la main. Je la regarde, elle s’approche de moi. Je suis surpris mais il n’y a pas de raison, elle me demande si je connais telle rue. Je lui dis que oui et lui indique la direction. Sous sa capuche je vois deux grands yeux bleus et des lèvres parfaitement ourlées, je m’étonne à nouveau. Elle me remercie et je la regarde disparaitre au coin de la rue.

Rie Rasmussen, fashion, portrait, paris

Je continue mon chemin. J’arrive dans la cour du studio à la façade couverte de vigne vierge. Je monte à l’étage, je me fais un café et m’assoie sur le canapé face à un panier rempli de viennoiseries. A côté de moi est posé un pull noir à capuche. Je crois que je comprends.

Rie Rasmussen, fashion, portrait, paris

Je vois cette fille croisée quelques minutes plus tôt, un thé à la main et le sourire au lèvres. C’est Rie Rasmussen. Je la connais encore peu, mais à mesure que je passerai du temps avec elle, ma fascination ne cessera de grandir.

Rie Rasmussen, fashion, portrait, paris

Tandis qu’elle se fait maquiller et coiffer, elle ouvre un carnet et me montre les peintures qu’elle fait. Ce sont des corps souffrants, forts et sombres. Cela me fait penser un peu à Egon Schiele. Elle me parle de son expo dans une galerie à NY et de son film qu’elle a réalisé, me raconte quelques anecdotes avec Luc Besson que même sous la torture je ne pourrais pas répéter. J’apprends qu’elle a tourné avec Brian de Palma aussi, mais je n’ai vraiment pas besoin de savoir ça pour être impressionné.

rie rasmussen, james bort, portait, fashion

Je n’arrête pas de la prendre en photo. J’essaie de comprendre, de cerner l’incroyable énergie qui se dégage d’elle. On passera toute la journée à discuter entre chaque prise de vue. Enfant je me souviens être tombé amoureux d’une femme peinte dans un tableau de Hopper, c’est amusant, mais je ne sais pas pourquoi ce souvenir me revient.

Rie Rasmussen, fashion, portrait, paris

La journée s’achève, il est tard, les boutiques sont déjà fermées, je reprends mon chemin en sens inverse et me dit que peut-être quelqu’un me demandera à nouveau son chemin.

rie rasmussen, james bort, portait, fashion

Rie Rasmussen, fashion, portrait, paris

Un grand merci à tous et bonne journée.

16 coms

Pharrell & Kanye

août 12th, 2010 | Category: Hall of fame

Pharrell Williams, portrait, james bort

J’ai remarqué depuis longtemps que les phénomènes météorologiques interagissent fortement avec mes goûts musicaux. J’ai comme une sorte de station météo reliée à mon cerveau. Me demandez pas pourquoi, mais écouter Chet Baker ou Bach en plein mois d’Août m’est impossible.
Ma radio mentale est donc actuellement branchée sur les États-Unis et don de synesthésie ou pas, quand j’entends Warren G je vois apparaître sous mes yeux un pot de Ice Cream à la vanille ciglé West Coast. C’est vrai que je passe tout mon mois d’Août à Paris, rideaux fermés et café froid à travailler sur les projets de la rentrée. Déblocage prévu pour septembre puisque je rejoins la west coast version San Francisco, juste après un séjour à New York, pour un projet dont je vous parlerai plus tard.

Kanye West

Je vous parle de tout ça, car comme vous l’aurez remarqué, se trouvent au dessus de ce texte deux messieurs que j’ai rencontrés, pris en photo et que j’aime beaucoup.
Wikipédia faisant ça mieux que moi, je vous épargne la biographie de chacun. Tout en haut c’est Pharrell Williams et là, juste au dessus, c’est Kanye West. La photo de Kanye date un peu déjà, je l’ai prise il y a 2 ans peut être et ceux qui me suivent depuis le début ont dû la voir. Celle de Pharrell a été prise il y a 2 mois environ. Pourquoi je vous montre le portrait de ces deux artistes ? Parce qu’ils incarnent parfaitement l’artiste tel que je le rêve et l’imagine aujourd’hui. Totalement et absolument transversal.
Polycéphale, polymorphe, naviguant dans toutes les sphères de la création, mode, design, art contemporain, il était logique que je parle d’eux ici.

Read more

10 coms

Diane Pernet

juillet 12th, 2010 | Category: Hall of fame

Diane Pernet, portrait, noir & blanc, hyeres, villa noailles

Jeux de miroirs et de reflets. Cela me fait penser à cette sculpture de Duchamp, La mariée mise à nu par ses célibataires même. Ce grand verre fendu et parcouru de métal et de métaphores. Et puis le titre va très bien à Diane Pernet, figure et icône emblématiques de la mode. Silhouette étrange et voix brisée que je retrouve lors de tous les défilés et évènements liés à la mode. Elle semble évoluer dans un tableau de Manet, un peu lointaine comme en deuil de ses couleurs passées.

14 coms

NTM

mai 06th, 2010 | Category: Hall of fame

joey starr, ntm, portrait, james bort

Parce que j’écoutais NTM le soir en rentrant de l’école, mon casque sur la tête et le Walkman dans la poche. Parce que quand Léo Ferré me faisait trop déprimer, c’est NTM que je mettais à fond pour finir mes devoirs. Parce que quand même, à l’époque, ça faisait un peu chier les adultes. Parce qu’il m’arrive encore régulièrement de les écouter pour me remémorer ces époques révolues. Parce qu’il y a des gens comme ça, que l’on pense ne jamais rencontrer car ils se situent plus près de l’icône abstraite que de la personne physique.

kool shen, ntm, portrait, james bort

Read more

17 coms

Anna Piaggi

avril 26th, 2010 | Category: Hall of fame

anna piaggi, vogue italie, redactrice en chef, portrait

Pour vous présenter en quelques mots Anna Piaggi, je dirais qu’elle est tout simplement une icône incontournable de la mode internationale ainsi que rédactrice en chef du magazine Vogue Italie.
En prenant ce portrait d’Anna, je n’ai pu m’empêcher de penser à cette fameuse peinture de Louis XIV par Rigaud où celui-ci porte un long manteau de velours bleu, doublé d’hermine et aux fleurs de lys brodées de fils d’or.
Prêtresse des temps moderne Anna s’impose à nous par son excentricité volubile et désuète. J’ai une terrible tendresse pour le personnage et la silhouette fantasque qu’a créé Anna, tout à la fois Dame de Cœur et Fou du Roi.

Read more

14 coms

Terry Richardson

avril 14th, 2010 | Category: Hall of fame,Portraits de créateurs

Terry Richardson, portrait, james bort

Terry Richardson, c’est qui ? C’est quoi ? Un ovni ? Oui, on peut dire ça. Un génial photographe expert en provocation sorti tout droit des 80′s de la côte Ouest. Aussi. Du concentré de testostérone et d’hormones mâles puissance mille, mixées avec un peu de chemise à carreaux façon bucheron punk et une paire de lunettes volée à un camionneur fan d’Yves Saint Laurent. Aussi. En fait, c’est un peu tout ça à la fois et plus encore.
Terry assume son côté féminin en prenant en photo les plus grands tops de la planète dans des mises en scène dignes des plus beaux calendriers de pompiers. So porno-chic brut et sans détour.
Je l’ai rencontré lors d’une fashion week. Tandis que je lui posais quelques questions, j’ai vu un grand pan de mur blanc derrière lui, je lui ai demandé de m’accompagner. Il a pris la pose, le pouce en l’air, j’ai shooté. En allant faire un tour sur son blog Terry’s diary ou sur son site, vous comprendrez l’histoire du pan de mur blanc. A ne pas confondre avec le pan de mur jaune de Proust.
J’espère en tout cas que j’ai titillé un peu votre curiosité, n’hésitez pas à me donner votre avis sur cet objet photographique non identifié.
Bonne journée à tous.

13 coms

Malcolm McLaren

avril 09th, 2010 | Category: Hall of fame

Malcolm McLaren, james bort, sex pistols

J’ai appris hier soir la mort de Malcolm McLaren, ancien manager des New York Dolls et des Sex pistols. Je me suis dit qu’il s’agissait d’une erreur car je l’avais croisé il y a encore peu de temps et il resplendissait. J’ai refermé mon portable et me suis endormi. Au matin l’information se confirmait.
J’ai pris cette photo il y a 2 ans alors que je le rencontrais pour la première fois.
Rock save the King.

4 coms

Micky Green

avril 01st, 2010 | Category: Hall of fame

micky green, James Bort, Darkplanneur, portrait

Micky Green

Elle est assise en face de moi, ses cheveux sont blonds comme le filtre de la cigarette qu’elle porte à sa bouche rouge et ourlée. Je sens raisonner en elle cette absence incarnée comme un je-m’en-foutisme très impliqué qui ne serait le fruit d’aucun hasard. Elle est belle, sacrement belle même. Une icône russe, vierge de la passion des hommes que l’on aurait accrochée sur le mur d’un cabaret sombre.

micky green, James Bort, Darkplanneur, portrait

micky green, James Bort, Darkplanneur, portrait

Un grand merci à mes amis des Darkplanneur pour cette rencontre.
Read more

18 coms

Page 1 of 3123