James Bort | Photographer & Filmmaker header image 1

Archive for the 'Men' Category

Jon Kortajarena

mai 06th, 2013 | Category: Men,Photo

Jon Kortajarena

J’ai rencontré Jon Kortajarena lors d’un shooting à Paris, dans un studio non loin du Canal Saint-Martin. Peau espagnol et sourire hollywoodien, il est l’égérie du parfum Kokorico de Jean-Paul Gaultier, acteur dans le film A single Man de Tom Ford et mannequin mondialement connu. Voici quelques photos.

Jon Kortajarena

Jon Kortajarena

Jon Kortajarena

Jon Kortajarena

4 coms

Lanvin, portraits.

juillet 04th, 2012 | Category: Backstages,Men,Photo

The scare that hides nakedness

mai 16th, 2012 | Category: Men,Photo

Christian Dior, James Bort, Mannequin

Quand les habits tombent, quand la mode n’est plus, il reste l’essentiel, le corps. Il est là, face à moi et ses yeux me fixent. Il ne se passe rien, il n’y a là rien à voir autre que la beauté dénuée de sens, asexuée et sans désir. Mais cette beauté seule, même orpheline, semble pourtant se suffire à elle-même.

Christian Dior, James Bort, Mannequin

Leave a comment

Alex

février 27th, 2012 | Category: Men,Photo

Alex Dunstan

Une rencontre avec Alex Dunstan quelques heures avant qu’il n’aille défiler pour John Galliano.

Alex Dunstan

2 coms

Hope

janvier 20th, 2012 | Category: Men,Photo

Tattoos at Jean Paul Gaultier, james bort

La fashion week homme vient de commencer et quoi de mieux que ce modèle rencontré chez Jean Paul Gaultier pour l’incarner. Je ne suis pas tatoué, ou très peu, mais depuis longtemps cet art m’intrigue, non pas tant par son esthétisme que par son pouvoir de sublimation du corps. J’ai souvent photographié des corps tatoués, mais ce qui crée cette fascination, ce ne sont pas ces dessins et typographies, qui hélas sont rarement beaux, mais c’est ce pacte sans retour où l’on décide de faire de soi-même, une œuvre d’art.
Je me souviens de cette phrase de Pascal qui nous dit, « Quelle vanité que la peinture qui attire l’admiration, pour la ressemblance des choses dont on admire point les originaux. » Le lien n’est pas évident, mais si cet homme n’avait pas été tatoué, je ne l’aurais probablement pas photographié.
Bonne journée à tous !

Tattoos at Jean Paul Gaultier, james bort

Tattoos at Jean Paul Gaultier, james bort

Read more

3 coms

Alex

juin 09th, 2011 | Category: Men,Photo

Alex Dunstan

Le visage lisse et provocateur, comme échappé d’un roman de Salinger, il me replonge dans 100 ans de vies que je n’ai pas connus. Il porte ses 20 ans comme d’autres portent leurs regrets et nargue ceux qui brûlent de nostalgie. Ce garçon à la cigarette, c’est Alex Dunstan, un des premiers mannequins que j’ai pris en photo à mes tout débuts. Depuis je le recroise régulièrement et je cherche à chaque fois à refaire cette première photo, cette photo originelle, sans technique, ni fard. Voici un nouvel essai, un visage lisse et un mur décrépi.

5 coms

In the streets of New York

mai 11th, 2011 | Category: Backstages,Men,Photo

Lanvin

Un petit air de fin de prohibition dans ces silhouettes signées Lanvin, qui me replongent dans l’unique épisode que j’ai vu de la série Boardwalk Empire de Martin Scorsese et avec l’irréel Steve Buscemi. New York est une ville qui a le don d’ubiquité, capable d’être tout et partout à la fois. C’est une scène sur laquelle chacun peut y laisser jouer ses fantasmes et s’y perdre avec délectation.

Lanvin

Loin de toute prohibition, j’écris ce billet depuis la terrasse du Starbucks de Montague Street à Brooklyn, un café Mocha à la main. Je regarde le temps et les gens passer. Mais il n’y a qu’à fermer les yeux ne serait-ce qu’une seconde, pour que les silhouettes de mes photos prennent vie et s’engouffrent dans une Cadillac 341 sous les hurlements des sirènes et d’une pluie de balles. Le point commun entre New York et l’imagination, c’est que tout y est permis.
Merci à vous !

Lanvin

5 coms

Boys don’t cry

avril 07th, 2011 | Category: Men,Photo

Vuitton by Marc Jacob

Après les reportages en ateliers, me voici de retour avec une photo de mode plutôt classique. J’aime ce grand écart visuel et philosophique, qui me fait passer des artisans solitaires travaillant le feu, aux jeunes mannequins posant en Louis Vuitton sur un décor en parpaings.
Essayer d’être multiple et polyvalent, touche à tout plutôt que spécialiste. Actuellement je m’amuse à développer d’autres facettes de mon travail, moins visibles, voila pourquoi ces derniers temps je suis ici de façon plus sporadique. Je me suis un peu retranché du monde pour mieux tracer mes lignes, diverses et précises.
Bonne journée à vous !

7 coms

Leçon d’anatomie

février 16th, 2011 | Category: Backstages,Men,Photo

Christian Dior Backstage

La tension musculaire de ce bras dénudé ramène à ma mémoire les souvenirs des cours d’anatomie dans le grand amphithéâtre des Beaux Arts de Paris. Une craie à la main nous dessinions sur d’immenses tableaux de classe les courbes de chairs, nous devinions les muscles, les veines, nous écorchions mentalement ces corps face à nous. Nous apprenions à comprendre le corps, sa mécanique, la répartition de ses masses, les enjeux de chacun de ses mouvements. Puis le visage, le dessiner inlassablement pour percer le mystère charnel et musculaire d’un rire, d’une grimace. Éclairer l’élégance d’un mouvement en comprenant la structure osseuse et musculaire du corps qui le fait.
Tant de beaux souvenirs et d’apprentissages que je mets en pratique chaque jour.
La photo a été prise dans les backstages du défilé Christian Dior.

5 coms

Men in Paris

février 07th, 2011 | Category: Backstages,Men,Photo

Andrej Pejic, paul smith

Andrej Pejic dans les backstage du défilé Paul Smith.

Les défilés hommes sont terminés depuis quelque temps déjà et tous mes reportages seront bientôt visibles ici et dans Madame Figaro. J’ai suivi Marc Jacob, Alber Elbaz, Paul Smith, Kris Van Assche, Dries Van Notten, Antonio Marras et Jean Paul Gaultier durant leur préparation. Des rencontres, des échanges, des moments volés avec tous ceux qui participent à ces spectacles.

Andrej Pejic, Jean Paul Gaultier, pap homme

Andrej Pejic lors du défilé Jean Paul Gaultier.

J’ai pu suivre des personnages incroyables tel que Andrej Pejic (Les deux photos ci-dessus). Une figure androgyne que j’ai rencontrée pour la première fois l’année dernière chez Gaultier. Elle est troublante, il est complexe et ne peut laisser indiffèrent. Une identité marchant sur le fil d’une frontière vibrante et floue. Un masque à deux visages aux yeux comme des miroirs.

11 coms

Page 1 of 81234