Les taches de rousseur

January 5, 2009

Magic girl



Le visage paisible d’Anaïs est parsemé de taches de rousseur qui lui confèrent cet air mystérieux et sensuel. Attentive et dédaigneuse, elle pose en toute confiance, mais en prenant soin de ne rien dévoiler qui pourrait élucider le mystère de son détachement. Elle semble se fondre dans le velours rouge sang de la pièce, pour ne faire plus qu’un avec l’ambiance feutrée qui s’en dégage. La picturalité de ce portrait nait des petites touches impossibles de taches de rousseur appliquées délicatement sur la peau vierge et blanche. Ce pourrait être la palette de Rembrandt, des ocres, des rouges et ce noir brumeux qui nous prend pour ne plus nous lâcher. La sensualité est comme la brume, immatérielle, elle nous enlace lentement sans nous toucher et se dissipe en silence.


Je vous invite ICI à lire ce qu’a écrit Patrick Duquoc en s’inspirant de cette photo.

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Pierre-Jean January 5, 2009 at 10:44 am

    C’est le portrait à l’hôtel Costes ? Jolie photo, jolie personne. @ +++

  • Reply Val January 5, 2009 at 11:00 am

    Elle a accompagné son mari à l’enterrement du vieil oncle et doyen de la famille. Tout le monde joue à être triste mais ils sont plus attirés par le testament qui va bientôt être lu. Anaïs ne joue pas la comédie, elle en a marre de toutes ces hypocrisies et ne parvient que très difficilement à cacher son mépris pour eux… Assise dans un coin du salon, elle les regarde défiler avec leurs fausses larmes et leur intérêt certain!

  • Reply James Bort January 5, 2009 at 11:02 am

    Pierre-Jean – Cela aurait pu, mais non. Mais tu as eu une prémonition, car nous allons peut être bientôt faire des séries chez Costes pour le Magazine Palace.

    Val – Que dire, si ce n’est que j’adore tes interprétations, elles rajoutent du mystère et du sens, mettent en mots, des ressentis. J’adore, je t’embauche, tu commences quand ? :)

  • Reply Denis January 5, 2009 at 11:04 am

    Bravo, elle est magnifique cette photo.

  • Reply freDeric January 5, 2009 at 11:06 am

    une tonalité qui va de paire avec son visage. Tu poses ton regard sur une personne qui n’est pas en action à proprement parler… ça change, et ça le fait…

  • Reply James Bort January 5, 2009 at 11:13 am

    Denis – Merci infiniment Denis.

    freDeric – Une palette de couleurs que j’aime beaucoup, pleine de charme. Elle n’est pas en action en effet, mais je trouve que cela décuple l’envie de connaitre ses songes et ses pensées. Le silence crée du mystère.

  • Reply Pant January 5, 2009 at 11:54 am

    -Mademoiselle, mademoiselle, que penseriez vous d’un peu d’or dans ces cheveux, cela mériterait un sourire n’est ce pas ?

    Le regard tout est là, se moquer, se rire, sans sourire, se délasser, sans se délacer, face à un croquant, garder son estime, sa moquerie, son ingénuité, mais pas trop…

    -Damoiselle, damoiselle, accepteriez vous une coupe de champagne ? tout pour un sourire damoiselle…

    Paraitre extérieurement, être intérieurement, par être c’est surtout lui faire face, sans candeur, mais avec une chaleur certaine, femme oui femme contre tout sauf tout contre lui !

  • Reply Antoine January 5, 2009 at 2:23 pm

    Wooooow !!! Ce qui me frappe le plus, c’est justement cette douce et sulfureuse symbiose entre le modèle (Pffffffff . . . que j’imagine déjà Envoûtante en Diable-sse dans l’absolu !!!)ET l’atmosphère hyper raffinée du lieu . . .
    ps: Tous mes Meilleurs Voeux pour 2009 !!

  • Reply James Bort January 5, 2009 at 2:56 pm

    Pant – Heureux de participer à cette pièce de théâtre mentale et d’y voir mes personnages mis en scène et déclament tes dialogues. Belle complicité.

    Antoine – Tous mes vœux à toi aussi et merci pour cette année 2008 remplie d’échanges qui j’espère, se prolongerons en 2009. A très vite !

  • Reply Charles January 5, 2009 at 5:03 pm

    Bien belle et la photo aussi.
    Tot

  • Reply nicole January 5, 2009 at 7:34 pm

    Le texte est à la hauteur de la photo: prenant.
    Belle demoiselle!

  • Reply christian January 5, 2009 at 8:21 pm

    bonsoir
    magnifique
    bonne soirée

  • Reply Darkplanneur January 6, 2009 at 1:56 am

    Ah je la connais bien cette divine créature

  • Reply denis January 6, 2009 at 10:23 pm

    Je ne sais pas qui est cette fille mais tu l’as vraiment sublimé (elle n’en avait pas vraiment besoin) mais quand même c’est vraiment une très jolie photo.

  • Reply S-B January 9, 2009 at 5:50 pm

    Sublime photo!

  • Reply Anaïs January 14, 2009 at 11:13 am

    Ce soir là, dans cette chambre, dans cette pénombre menacée par les danses tribales des flammes des quelques bougies qui agonisaient en silence dans un coin de la pièce, dans ce recoin perdu d’amour, elle alla se réfugier dans les souvenirs vaporeux de ses espoirs les plus secrets…
    Anaïs , la modèle.
    A quand la série au Costes?

  • Reply James Bort January 14, 2009 at 11:31 am

    christian – Merci !!

    Darkplanneur – Évidement, puisque c’est toi qui me la fait découvrir !

    denis – Merci beaucoup Denis. La photo est un jeu d’équilibriste entre la personnalité de l’autre et ses propres projections.

    S-B – THX !

    Anaïs – Ravi que tu te découvres ici et que tes mots accompagnent parfaitement ton image et ma projection.
    Et pour le Costes, ce sera le plus tôt possible.

  • Reply mark o'sullivan February 14, 2009 at 6:25 pm

    very nice photo

  • Leave a Reply