Disturb the sound of silence

February 13, 2009




Il arrive que le titre de mes billets tienne à peu de chose, comme par exemple une chanson qui se joue alors que j’ouvre une photo. Je suis en train d’écouter Sounds of Silence de Simon & Garfunkel, un peu par plaisir, beaucoup par nostalgie. Il se trouve que cette chanson correspond parfaitement à ce que je veux dire sur cette photo, je remets le curseur au début et réécoute encore une fois.
J’ai croisé cet homme à la sortie d’un défilé, il patientait le regard perdu dans ses pensées. Quand je regarde une personne, il arrive souvent qu’une musique me vienne et s’associe à mon ressenti. Ce peut être une chanson, une mélodie de jazz, un air de musique classique ou je ne sais quoi d’autre. Chaque personne fait vibrer en moi de drôles de cordes musicales qui m’émeuvent ou me révulsent, mais ne me laissent jamais indifférent.
Quand je l’ai vu, j’ai été profondément troublé par le silence intense que j’ai ressenti, pas une note qui aurait pu me rassurer ou m’aider à comprendre. Puis je me suis dis que le silence n’était pas l’absence, mais bien au contraire une présence incroyablement forte, qu’un silence en musique vaut parfois mille notes. J’ai sorti immédiatement mon appareil pour immortaliser ce doux silence. Clic ! Je crois bien que j’ai rompu le silence.
Et puis juste un mot pour finir, vous pouvez me retrouver dans le magazine Marie Claire, dans lequel Caroline Rochet a écrit un article sur les blogs masculins. Je suis donc cité deux fois, pour Darkplanneur et JamesBort au côté de mes amis Modalogue, OkCowboy et Chroniques du plaisir.

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Olivia (à Paris) February 13, 2009 at 11:35 am

    Le drapé de l’écharpe et du manteau….parfait!

  • Reply SL February 13, 2009 at 2:22 pm

    Quelle belle réstitution de ce silence, et plus encore de cette présence raffinée, presque précieuse. Il y a dans le silence un mystère à respecter, et je crois avoir touchée là à ce qui me plaît le plus dans ces photos (ainsi que dans tous les autres portraits présentés): ce respect infini du modèle et de son essence.

  • Reply HollyFish February 14, 2009 at 1:18 pm

    Simon & Garfunkel, une valeur sûre depuis toujours. Avec ça il ne peut rien t’arriver, t’es à l’abri!

    HollyFish
    http://FrenchFish.com

  • Reply Alline February 14, 2009 at 7:45 pm

    Quand les pensées s’habillent de silence et vous content leurs mystères…

  • Reply Sarah-Lou February 16, 2009 at 2:46 pm

    Sur la première photo on dirait un Prince Indien en escapade à Paris! La combinaison pull vert amande / Boutons de manchettes et broches dorés est ce que je retiendrai de ce look, j’ai envie de reproduire l’idée très vite!

  • Reply James Bort February 16, 2009 at 3:02 pm

    Olivia (à Paris) – J’aime beaucoup aussi. Il m’arrive de me laisser tenter par ce style.

    SL – Merci beaucoup pour cette très belle analyse. Quand je prends en photo une personne, je joue en permanence avec un curseur qui va de la personnalité du modèle et ma propre personnalité. Il s’agit donc de ne pas trahir le modèle, et inversement que celui ci exprime parfaitement ce que j’ai dans la tête.

    HollyFish – :) Ils ont bercé mon enfance, donc oui, ils me protègent.

    Alline – Alors on ferme les yeux et on se laisse bercer par la mélodie.

    Sarah-Lou – Un prince indien… tu n’es pas très loin 😉

  • Reply Lilo February 17, 2009 at 5:03 pm

    Libanais?

  • Leave a Reply