Dans l’intimité d’Yves Saint Laurent

March 19, 2010

yves-saint-laurent-bureau

Voici la troisième et dernière partie de mon petit voyage au cœur de l’exposition Yves Saint Laurent. Il se termine par le lieu le plus intime du créateur, son bureau. Reconstitué à l’identique par sa plus proche équipe, on y retrouve tous les objets intimes du créateur. Il n’y a aucune des sublimes œuvres d’art qu’il collectionnait avec Pierre Bergé, mais des petites babioles sans valeur, souvenirs de voyages, des photos d’amis, des objets de cœur.

Historienne de la mode

Florence Muller

Pour accompagner ces photos, voici le portrait de Florence Muller, historienne de la mode co-commissaire de l’exposition Yves Saint Laurent avec Farid Chenoune. Je l’ai rencontrée pendant la mise en place de l’exposition et elle m’a permis d’éclairer certaines zones d’ombre de la vie de Saint Laurent.

Pour finir cette aventure, je souhaite remercier la rédaction de Puretrend qui m’a permis d’accéder à ce lieu et de faire la rencontre de tous les acteurs de cet évènement, de Pierre Bergé aux conservateurs de la fondation, de Florence Muller à l’équipe technique. Un grand merci à tous.


You Might Also Like

No Comments

  • Reply Enrique March 19, 2010 at 11:41 am

    J’aime beaucoup cette série de photo qui nous permet de rentrer dans l’intimité du créateur avec ce bureau reconstitué. Cela donne envie de travailler dans un même bureau ! J’espère que tu as bien profité de cet accès dans les coulisses de l’expo. J’ai hâte d’aller la voir. Bonne journée.

  • Reply James Bort March 19, 2010 at 11:46 am

    Merci beaucoup Enrique ! Ce fut pour moi une belle aventure et j’espère que tu apprécieras l’expo autant que moi . A bientôt.

  • Reply cox March 19, 2010 at 12:21 pm

    Je vais paraître hors sujet mais ce sont les bulldogs qui m’ont fait craqué …. leur petit regard en coin … j’adore !! chouette série en tout cas qui nous a permis de découvrir les coulisses d’un grand artiste !!

  • Reply Mymy March 19, 2010 at 1:34 pm

    C’est magnifique ! :-)
    J’imagine toute l’émotion que tu as du ressentir lors de cette visite…
    J’ai vu, quasi dans son intégralité, le reportage de France 5 hier soir sur le maitre. Très intéressant !
    J’ai vraiment hâte de voir cette exposition (mais je vais attendre un peu, car faire plusieurs heures de queue pour ne pas voir grand chose car il y aura du monde… pas envie !)
    Bonne journée !

  • Reply James Bort March 19, 2010 at 2:22 pm

    cox – C’était un amoureux de cette race, son chien Moujik l’accompagnait partout d’ailleurs ! Merci beaucoup et bon weekend.

    Mymy – J’ai hélas loupé ce reportage. J’espere pouvoir le revoir très bientot. Concernant l’expo c’est vrai qu’il y a du monde et qu’il faut faire preuve de beaucoup de patiente. Bonne journée à toi !

  • Reply nicole March 19, 2010 at 8:28 pm

    Des souvenirs et des moments agissent sur le temps et font de l’intimité d’un lieu, un espace de mémoire où chaque chose a sa place et chaque place son mystère.

  • Reply Fleur-de-Lis March 20, 2010 at 1:47 pm

    Hi! I must say i liked this set of photos because is a unique and different perspective about something we all think we know. The apparent intimacy of the pictures lead us to another approach to his work. Thanks for sharing and also, always, great photos. The shadows and lightening give us some sense of vintage feeling**

  • Reply SL March 20, 2010 at 11:19 pm

    Tellement touchant tout ce reportage photo (et le documentaire était un bijou :)..A l’image de ce créateur pudique et provoc’ à la fois. Un homme rare et des créations qui continueront de faire rêver trés longtemps!!

  • Reply James Bort March 22, 2010 at 12:27 pm

    nicole – Cela me rappelle le bureau d’un certain monsieur qui aime bien accumuler les choses 😉

    Fleur-de-Lis – Hi !As always, thanks a lot and more particularly, thank you for the way you see my photos.

    SL – Je cours me trouver ce documentaire, on m’en dit que du bien. Merci beaucoup Sophie Lise et à très bientôt !

  • Reply isabelle March 23, 2010 at 5:31 pm

    … Babioles sans valeur… Il y a quand même un Bernard Buffet !

  • Reply SLIMANI March 24, 2010 at 2:18 pm

    Bonjour James,

    D’ici bas il n’emporte rien.
    Ses actions témoignent pour lui.
    C’est son travail qui compte non pas en tant que résultat mais comme une volonté de tendre vers la perfection.

    J’ouvre presque tous les jours votre blog: c’est mon manuel d’exercices de réflexion sur le monde de la mode.
    Je m’efforce d’observer attentivement vos photos pour améliorer mes connaissances.

    Salutations.

  • Reply James Bort » Dans l'intimité d'Yves Saint Laurent « Fashion in the City ! May 21, 2010 at 1:52 pm

    […] this article: James Bort » Dans l'intimité d'Yves Saint Laurent March 19, 2010   //   Fashion   //   No Comments […]

  • Leave a Reply