Grey dream

December 22, 2010

Je me demande parfois de qui, d’elle ou de moi, je fais le portrait.

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Maryophoto December 22, 2010 at 5:17 pm

    De toi à travers elle. C’est d’abord ton regard délicatement posé sur le sujet qu’on voit. Chacune de tes photos parle bien entendu de ton sujet mais également de toi car tu le montres tel que tu le perçois. Et tu es généreux en plus car tu nous offre cette minute.
    Quelque part dans tes portraits, il y a du portrait de Dorian Gray

  • Reply nicolas December 22, 2010 at 6:14 pm

    Il y a toujours cette obsédante netteté posée sur le regard des modèles, comme si entre toi et ton sujet jamais n’existe de barrière. Plus ton travail avance plus ta sensibilité s’exacerbe. La photo n’est elle pas un moyen d’expression ? en moyen de se dévoiler ?

  • Reply James Bort December 22, 2010 at 6:39 pm

    Maryophoto – Je crois que tu es bien plus généreuse que moi, en prenant de ton temps pour mes laisser ces messages. Merci à toi.

    nicolas – Je ne photographie que ce que j’aime, que les visages qui me parlent et m’attirent et je ne travaille qu’avec des gens que j’ai choisi. La seule barrière qui pourrait rester serait celle que je m’impose.
    Merci Nicolas !

  • Reply nicole December 22, 2010 at 7:50 pm

    Il est bon de prendre conscience qu’on est toujours regardé par ce que l’on croit voir.

  • Reply Khaïra December 23, 2010 at 11:30 am

    Je crois qu’il n’y a rien à ajouter après les passages de Maryophoto et Nicolas : tout y est parfaitement dit.
    La touche James Bort est omniprésente sur tes photos, particulièrement ce type de portrait : où le choix du modèle s’impose à toi naturellement j’ai l’impression. un modèle jamais lisse, un visage particulier, des filles qui ont de la gueule oserais-je dire pour résumer le truc !

  • Reply James Bort December 23, 2010 at 11:58 am

    nicole – C’est un échange en circuit fermé avec du courant alternatif.

    salomé – Merci !

    Khaïra – Je répète souvent cette phrase de Baudelaire, mais “Le beau est toujours bizarre.”
    Les photos de Diane Arbus m’accompagnent et même si mon univers est à mille lieux du sien, l’attachement à nos sujets ne sont pas si différents.

  • Reply fashionstyle December 23, 2010 at 4:00 pm

    Toujours autant de poésie…Très Joyeuses Fêtes James!!!

  • Reply laurence December 24, 2010 at 10:22 am

    Drole de sapin de Noel à la fois sombre et scintillant je vous souhaite d’y découvrir toujours plus de photos aimées

  • Reply Cristin December 24, 2010 at 2:03 pm

    James, just wishing you a Merry Christmas, full of joy and magic!

  • Leave a Reply to Cristin Cancel Reply