Generation Teenagers

February 10, 2009

Generation teenagers, james bort

Generation teenagers, james bort

Generation teenagers, james bort

Une fois n’est pas coutume, du noir et du blanc. Un peu en hommage au Diary d’Hedi Slimane, un peu par influence des campagnes Dior Homme par Karl Lagerfeld. Une fois n’est pas coutume, des adolescents un brin dégantés, un peu en hommage aux films de Larry Clark, un peu par influence des campagnes de The Kooples.
Couper le son et se balader entre les gens comme entre les lignes d’un roman de Bret Easton Ellis. Couper le son et mettre un peu de musique pour mieux s’entendre respirer. Naviguer entre toutes les tentations du monde, certaines inutiles,d’autres profondes et intenses mais toutes indispensables. Grandir dans la vie et se demander si l’on voudrait toujours être Holden Caulfield, se cherchant et déambulant dans les rues froides de New-York. Mettre la musique pour ne plus s’entendre penser. Parce qu’il n’y a pas de chemin, bondir d’un rêve à l’autre, d’un livre à l’autre, être au même instant tous les héros du monde pour vivre mille vies. Milles vies sans jamais un point final au bout. Être à jamais une génération de teenagers.

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply gui February 10, 2009 at 12:09 pm

    J’aime le blog :)

  • Reply Olivia (à Paris) February 10, 2009 at 12:10 pm

    J’aime beaucoup cette série de photos en noir et blanc, bravo!!

  • Reply James Bort February 10, 2009 at 12:23 pm

    gui & Olivia (à Paris) – Merci à vous deux et bonne journée !

  • Reply Foley February 10, 2009 at 12:27 pm

    Une description très actuelle des adolescents d’aujourd’hui… J’aime bien cet univers un peu rock, un peu dandy, surjoué et inspiré de leurs aînés, avec beaucoup de modernité.
    Très belles photos, le noir et blanc te va bien.f

  • Reply Sarah-Lou February 10, 2009 at 12:37 pm

    Tu as saisi des expressions magnifiques! Et ta prose lui fait vraimet honneur!

  • Reply James Bort February 10, 2009 at 12:55 pm

    Foley – Les adolescents sont le reflet le plus exact de la société, ils la reflètent de manière intense et extrême. Ils incarnent notre présent, toujours trop, toujours plus mais avec justesse. Les regarder, c’est comprendre notre temps.

    Sarah-Lou – Les regarder non pas pour leur prendre, mais pour essayer de leur donner. L’humanisme est un désespoir, ce sera mon désespoir.

  • Reply SL February 10, 2009 at 2:05 pm

    S’il y a une chose merveilleuse à retenir de l’adolescence c’est sans doute ça en effet: cette incroyable et lumineuse ouverture de tous les possibles…

  • Reply louison February 10, 2009 at 5:13 pm

    dire que mon fils va devenir comme eux!!!! bouh ca fiche un coup de vieux. M’enfin il n’ a que 4 ans!!!

  • Reply Miss Glitzy February 10, 2009 at 10:59 pm

    Joliment saisi et ressenti, en lisant le texte, j’ai l’impression d’être parfois plus teenager maintenant que quand j’en avais l’âge…

  • Reply Hanna Lisa February 11, 2009 at 4:13 pm

    I love the pictures in this blog! Sadly I don’t speak any french, but J’ádore this blog! // 19 year old girl in sweden

  • Reply James Bort February 13, 2009 at 11:25 am

    SL – Entièrement d’accord, l’époque de tous les possibles, de tous les extrêmes, on teste les limites de la vie en permanence. Drôle d’époque.

    louison – 4 ans, bon, cela laisse de la marge quand même ! Les mecs sur la photo, je les trouvent plutôt pas mal avec assez de style, bon ok, ils sont tous mannequins.

    Miss Glitzy – Il faut rester jeune pour ne pas mourir d’être vieux avant l’âge !

    Hanna – Argh, j’ai ressenti l’accent même à l’écrit, “J’ádore this blog!” ! Thank you so much Hanna and I ll do my best to translate the next texts.

  • Leave a Reply