Dior

February 15, 2010

Dans les salons de la maison Dior, avenue Montaigne. Collection Haute Couture, Printemps-Été 2010.
Un noir et blanc granuleux pour mettre de coté la couleur et pénétrer la matière, les textures, les traits des visages et les plis des tissus. Oublier les couleurs de Matisse pour se plonger dans Rodin et ses matières, rugueuses ou soyeuses, mais toujours puissantes.

Être photographe comme on est marionnettiste, figer la posture, le regard ou l’attitude que l’on a soit même choisi. Le photographe s’incarnant dans le modèle pour lui faire vivre ses propres fantasmes.

Comme un rêve dans lequel je me perdrais dans des dentelles sensuelles et endeuillées.


Merci et très bonne semaine à toutes et à tous.

You Might Also Like

No Comments

  • Reply bisou-joue February 15, 2010 at 12:25 pm

    Vos photos sont vraiment magnifiques, il s’en dégage quelquechose de terriblement sensuelle, et en même temps de froid, lointain, on les regarde et l’on se croit dans un rêve …

  • Reply James Bort February 15, 2010 at 12:32 pm

    bisou-joue – C’est se type de sentiments antagonistes que j’aime ressentir et faire ressentir. Merci beaucoup !

  • Reply Cécile/detour2mode February 15, 2010 at 2:26 pm

    superbes photos!

  • Reply SL February 15, 2010 at 6:11 pm

    Du grand Dior parfaitement magnifié par ton objectif! On retrouve cette classe inimitable évoquant la perfection glacée d’une Grace Kelly et ces éclats d’intime que tu sais si bien distiller, l’air de rien, au détour d’une pose, d’une esquisse de sourire, d’un regard en coin.

  • Reply James Bort February 15, 2010 at 6:46 pm

    Cécile/detour2mode – Merci Cécile !

    SL – Des petites éclats d’intimité dans ce grand théâtre parfaitement mise en scène. C’est ce que j’essaie au mieux de faire. Merci beaucoup et bonne soirée à toi.

  • Reply nicolas February 15, 2010 at 8:48 pm

    des photos d’une autre époque, le temps en pointillé…magnifique !

  • Reply ElodieVeryPetit February 15, 2010 at 10:21 pm

    J’adore !

  • Reply sofiasophie February 15, 2010 at 11:15 pm

    ces photos me font penser à une Lady Chatterley un peu moins pure que son personnage littéraire, un plus osée et un brin plus citadine….

  • Reply Lala Pardessus February 16, 2010 at 10:21 am

    Osseuses et triangulaires. S’arrondissant et douces dans votre rendu du textile. Caressantes et chattes dans la résille et le minois. Une architecture incroyable dans l’attitude de chacune : s’il me prenait l’envie d’en faire le filiaire avec toutes ses lignes s’en racontant. Immenses. Sensation de grandeur, votre regard légèrement d’en dessous, placées haut ; leur rendre hommage, comme à votre habitude :). N’empêche, c’est impressionnant cette sensation de plonger… d’en bas ou d’à côté. Logiquement, je plonge en ayant pris de la hauteur ? Sauf qu’ici, vous autorisez le plongeon de toutes parts ! D’une grande beauté, d’une grande élégance. Calligraphique et poétique, René Gruau. Merci :) Et ce grain, cette diffusion vaporeuse d’un parfum, d’une essence, ces gris nuageux… Royale votre signature. Quand est-ce que j’arriverai à commenter “court” ici ?! C’est insupportable 😉

  • Reply James Bort February 16, 2010 at 11:16 am

    ElodieVeryPetit – Tiens, cela me rappelle quelque chose :)

    sofiasophie – La chanson qui passait disait en substance “I’m the master and you’re the slaver” Toute une histoire ! Bien vu pour Lady Chatterley, car c’est vrai qu’on navigue un peu dans le même univers.

    Lala Pardessus – Le sujet me dépasse, me surpasse tant que je me dois d’être dans une confrontation passive. Sur cette série je ne dirige pas les modèles, je ne fais que voler ce qu’on me donne.
    Merci infiniment pour vos mots que je lis avec toujours autant de plaisir.

  • Reply Lala Pardessus February 16, 2010 at 11:40 am

    De qualité le vol. Et merci pour nous avoir confié cela : ” Le photographe s’incarnant dans le modèle pour lui faire vivre ses propres fantasmes.” Bonne journée !

  • Reply Olivia (à Paris) February 16, 2010 at 1:21 pm

    Il n’y a pas à dire, j’aime le noir et blanc , et encore plus tes photos toujours sublimes.

  • Reply Mymy February 18, 2010 at 11:31 am

    Magnifique série de photos en noir et blanc ! Du coup on est moins concentré sur les tenues, mais davantage sur les mouvements et attitudes des mannequins !

  • Reply James Bort February 18, 2010 at 11:47 am

    Lala Pardessus – C’est ce que je ressens de plus en plus et qui me fait dire que la photo n’a vraiment aucune objectivité :)

    Olivia (à Paris) & Mymy – J’aime aussi beaucoup le n&b, il me permet d’être concentré sur ce qui me plait vraiment, les lignes, la structure et le mouvement. Merci à vous deux et bonne journée.

  • Reply Célia February 18, 2010 at 1:03 pm

    Tu es fashion ? Inscris-toi vite au concours de mannequin WM Incoming Comets organisé par WM Models avec Radio FG (www.radiofg.com) et EspaceMax (www.espacemax.com), le partenaire des marques prestigieuses et créateurs tendances. L’inscription se fait sur http://www.incomingcomets.com. Gagne ta place pur la soirée finale du 18 Juin au VIP Paris et deviens top model !

  • Reply LerOckMantIk March 10, 2010 at 9:03 pm

    Ces photos sont magnifiques. Et justement rare de les voir en noir et blanc tant la couleur étaient importante dans toutes les tenues. Tout à coup on entre dans un autre univers, celui de la matière en elle-même et de son jeu intime avec le corps de la femme.

    Première fois que je vois cette collection Haute Couture sous cette angle.

  • Leave a Reply