Loïc Prigent

February 10, 2010

loic prigent, dior, james bort

Ma première rencontre avec Loïc Prigent fut à vrai dire une non-rencontre, puisque je passais des heures à coté de lui, sans même savoir que c’était lui. Ce n’est que quelques mois plus tard, que j’apprenais qu’il s’agissait en effet de lui. Jusque là vous suivez ?
Ma deuxième rencontre avec Loïc fut plus évidente, puisqu’on me l’avait décrit. Décrit oui, car Loïc c’est un peu le loup blanc de la mode, on en parle beaucoup mais on ne le voit jamais. Personnage extrêmement secret et discret, il est donc quasi impossible de trouver des images de lui.
J’ai beaucoup aimé ce personnage, drapé dans les habits de monsieur tout le monde pour mieux se faire oublier dans les coulisses silencieuses des ateliers de créations ou bruyantes et flamboyantes des backstages de défilés. Loïc est une sorte de héros d’une mythologie du quotidien dans un univers extraordinaire.

loic prigent, kris van assche

L’équipe au complet (ils sont deux) dans les backstages du défilé Kris Van Assche.

Pour ceux qui ne connaitraient pas encore ce garçon, vous devez savoir qu’il écrit pour le magazine Vogue et qu’il est l’auteur des plus beaux et intelligents documentaires sur le mode, qui soient. On a beaucoup parlé de lui récemment, concernant sa série de documentaires « Le jour d’avant », une série sur les coulisses des défilés Fendi par Karl Lagerfel, Jean Paul Gaultier, Sonia Rykiel et Proenza Schouler, 24h avant le show. Il est aussi l’auteur de la série « Signé Chanel » et du documentaire « Marc Jacob & Louis Vuitton »

loic prigent, kris van assche

Loïc Prigent, son ingénieur son et le créateur Kris Van Assche.

You Might Also Like

No Comments

  • Reply nicolas February 10, 2010 at 10:45 am

    je n’ai pas pu résister j’ai craqué pour le coffret chez Colette, son regard sur ma mode est vraiment intimiste et émouvant. Ton portrait de Loïc est très profond

  • Reply James Bort February 10, 2010 at 10:51 am

    nicolas – Je vais très prochainement l’acheter, j’ai tellement aimé les reportages. Merci et rdv à la prochaine FW.

  • Reply isabelle February 10, 2010 at 11:06 am

    Ah Prigent ! Sa voix traînante, son sens de la dérision… Bien qu’il n’ait à son actif que peu de reportages, peut-être n’est-il pas trop tôt d’oser dire qu’il pourrait être le Jean-Philippe Delhomme de la télévision?

  • Reply James Bort February 10, 2010 at 11:11 am

    isabelle – Je n’en doute pas du tout. C’est déjà un personnage presque incontournable dans le petit monde de la mode. Je commence à le voir en front row des défilés. Espérons que sa médiatisation atténuera pas la pertinence de son regard.

  • Reply Enrique February 10, 2010 at 11:46 am

    James, ou celui qui a la chance de rencontrer toutes les personnes intéressantes dans le milieu de la mode ! C’est vrai que Loic Prigent se fait très discret. Cela fait plaisir de découvrir quelques clichés de lui.
    En tout cas, je vais aussi aller m’acheter le coffret, pour revoir les documentaires.
    Bonne journée.

  • Reply jean-pierre February 10, 2010 at 12:41 pm

    Bravo pour les photos où la radicalité du noir et blanc nous évite l’égarement du regard dans les couleurs.
    Pour vivre heureux,vivons cachés ,Loïc Prigent a dû intégrer depuis longtemps cet adage.

  • Reply James Bort February 10, 2010 at 12:51 pm

    Enrique – Merci beaucoup Enrique. Tu sais comme moi que c’est un petit monde et qu’il suffit parfois juste de pousser les bonnes portes. A très bientôt.

    jean-pierre – Plus il se fait discret et plus il peut capter des moments d’oubli et d’égarement. J’applique cet adage aussi. Savoir se faire oublier, pour mieux voir le spectacle qui se déroule sous mes yeux.

  • Reply sarah babille February 10, 2010 at 2:25 pm

    Quel beau portait ! Et tu sais ce qui me marque en le regardant ? Son regard intelligent ! Sérieusement, les gens intelligents ont le regard qui va avec. J’ai suivi cette série “le jour d’avant” goulûment et je compte bien m’offrir le coffret ! Merci pour ces magnifiques clichés…

  • Reply SL February 10, 2010 at 7:31 pm

    Merci de nous faire découvrir ce beau regard, de nous permettre de mettre un visage sur le créateur de ces documentaires géniaux! Ce qu’il y a de trés intéressant dans ses reportages c’est sa finesse d’observation, ses commentaires respectueux et pertinents à la fois. Il ne céde ni aux diktats, ni à la facilité et c’est trés rafraîchissant je trouve.

  • Reply Pierre-Jean February 11, 2010 at 11:31 am

    ses documentaires sur Arte m’ont touché. Un homme intime de la mode. @ +++

  • Reply James Bort February 11, 2010 at 1:02 pm

    sarah babille – L’intelligence de ses documentaires en sont la preuve. Et oui, Je veux moi aussi le coffret !
    Merci Sarah.

    SL – J’ai mis moi même longtemps avant de savoir qui se cachait derrière ces reportages, j’étais intrigué. Après l’avoir rencontré, je le suis encore plus !

    Pierre-Jean – Un intime qui est à la fois immergé et totalement distant de ce monde. A très bientôt PJ et merci encore.

  • Reply agathine February 11, 2010 at 8:55 pm

    en effet cela fait plaisir de mettre un visage sur ce nom. j’aime énormément ses documentaires qui sont accessibles, légers tout en étant intelligent et instructif. Je me réjouis d’ailleurs du prochain car je développé une sorte d’addiction à ses documentaires ahah. merci pour cet article en tout cas

  • Reply Marquis de Lannes February 12, 2010 at 10:50 am

    Ma toute première rencontre et photo avec Loïc:

    http://www.marquisdelannes.com/archives/1197

    Un souvenir impérissable!
    Son travail m’épate!

  • Reply James Bort February 14, 2010 at 8:11 pm

    agathine – Je pense que de nombreux autres sont en cours car je le vois souvent en backstage, filmant différents créateurs.

    Marquis de Lannes – Et c’est toujours un plaisir que de retourner voir les photos de ton site !

  • Leave a Reply to jean-pierre Cancel Reply