Baccarat, la lumière des gestes

April 3, 2011

Baccarat Cristallerie, cristal

Voici une seconde partie où je donne à voir tous ces gestes, ces rituels répétés inlassablement avec la plus grande précision. J’ai souvent montré la chorégraphie des petites mains de la haute couture, voici cette fois celle des verriers, des souffleurs, graveurs, polisseurs et autres artisans qui travaillent le cristal.
Comme dans tout artisanat de luxe, l’excellence et le temps sont nécessaires. Du temps, beaucoup de temps. De longues et nombreuses étapes qui font passer le cristal de main en main, de l’atelier à chaud à l’atelier à froid, du souffleur à la trieuse puis du polissage et à la gravure.

Baccarat Cristallerie, cristal

Les gestes, plusieurs fois centenaires, s’accomplissent sous mes yeux, donnant vie à ces boules de magma. Ici, la pose du pied et de la jambe d’un verre. Tel un long fil de soie que l’on dépose à la surface du verre et que l’on vient étirer puis couper.

Baccarat Cristallerie, cristal

Ce souffleur me fait penser à Miles Davis, même façon de courber le dos et de rapprocher l’instrument de sa poitrine et même mélodie sublime et silencieuse.
Je vous laisse maintenant découvrir en silence toutes ces scènes qui au moment où vous me lisez et ce depuis 1764, se déroulent dans la manufacture de Baccarat.


Baccarat Cristallerie, cristal

Ici, le maitre verrier vérifie la qualité de cette pièce “vase pacifique” par Thomas Bastide. Nous sommes sur la “grosse place”, là ou l’on réalise les plus grosses pièces.”

Baccarat Cristallerie, cristal

Baccarat Cristallerie, cristal

Baccarat Cristallerie, cristal

Baccarat Cristallerie, cristal

Baccarat Cristallerie, cristal

Baccarat Cristallerie, cristal

Voici une une paraison de flute à champagne Mille nuits. La pièce de cristal vient d’être soufflée à la bouche par le maître verrier.

Baccarat Cristallerie, cristal

L’homme ci-dessus fait un de rajout d’oxyde métalliques et de métaux a moment de la fusion ans ce four traditionnel à pots. La température du cristal à l’intérieur du four est de 1600°C.

Baccarat Cristallerie, cristal

Baccarat Cristallerie, cristal

Baccarat Cristallerie, cristal

Baccarat Cristallerie, cristal

Le tailleur trace des repères sur le pied du verre pour en préciser toutes les découpes.

Baccarat Cristallerie, cristal

Baccarat Cristallerie, cristal

Baccarat Cristallerie, cristal

Gravure à la roue, il s’agit d’une pièce patrimoniale. Baccarat réalise très souvent des commandes spéciales pour la réédition de pièces du patrimoine de la Maison.

Baccarat Cristallerie, cristal

J’espère que cette première plongé au cœur de Baccarat vous a plu. Je vous montrerai très bientot d’autres facettes de cette maison. Merci à vous et bonne semaine.

You Might Also Like

No Comments

  • Reply A.sophie April 3, 2011 at 10:22 pm

    Merci à toi pour nous faire partager ton regard sur ces lieux si fermés!
    Ta manière de la raconter est émouvante et sensible.
    J’ai hâte d’en savoir plus !

  • Reply James Bort April 3, 2011 at 11:13 pm

    A.sophie – J’essaie d’être au plus proche de l’émotion qui se dégage de ses personnes et de ces lieux. Merci :)

  • Reply nicole April 4, 2011 at 8:58 am

    Dextérité,maîtrise,habileté,adresse ,autant de mots synonymes du savoir-faire de ces maîtres ouvriers.
    “La lumière des gestes”, titre bien mérité.

  • Reply James Bort April 4, 2011 at 9:18 am

    nicole – Des mots parfaitement trouvés !

  • Reply jean-pierre April 4, 2011 at 9:36 am

    Des corps de bûcherons aux gestes aussi délicats qu’une brodeuse au fil d’argent. Seul le cristal peut comprendre, dans un court instant de transparence liquide, la valeur du temps.
    Très beau reportage.

  • Reply Christian T April 4, 2011 at 4:40 pm

    On sent dans le reportage tout le savoir faire, l’amour et la précison du travail parfait.
    les photos et le texte traduisent vraiment bien l’atmosphère des lieux.

  • Reply elodie April 5, 2011 at 8:55 am

    Par ce reportage, vous avez su nous démontrer le savoir-faire des ouvriers de cette cristallerie connue du monde entier.

  • Reply liza April 5, 2011 at 10:33 am

    je découvre avec émerveillement tous ces beaux clichés sur cette très grande maison qu’est Baccarat! toutes mes félicitations pour avoir eu la chance d’entrer dans un monde si noble :-)

  • Reply James Bort April 5, 2011 at 10:43 am

    jean-pierre – Comme toujours, de très jolies mots pour commenter mes billets. Merci :)

    Christian T – Ravi de te lire ici Christian, on dirait que vous vous êtes passé le mot 😉

    liza – Je suis heureux que nombre d’entre vous partage ma sensibilité quant à ces univers d’ateliers. Merci !

  • Reply Sunny Side April 7, 2011 at 3:43 pm

    Le titre “Lumière des gestes” … magnifique et la comparaison avec Miles Davis ! Vos photos me donnent envie d’y aller, ce sera mon cadeau d’anniversaire, serrer la main de ces orfèvres ! Merci pour votre reportage si précieux.

  • Reply Rémi March 23, 2012 at 8:47 pm

    Un petit mot du jeune souffleur “Miles Davis”

    Je viens sur le site remercier Mr James Bort d’avoir fait un aussi joli travail, et de m’avoir immortalisé dans les murs de Baccarat, parmi mes amis et collègues verriers.

    Mr James Bort a su caper toute la beauté et le finesse de notre métier.
    Ce métier que je m’amuse à croire qu’il est un parent proche de l’alchimie.
    On joue sens cesses avec les éléments (Eau,Feu,Air,Bois,Métal,Terre).

    Pour ceux qui auront le plaisir de visiter Baccarat, on se fera un plaisir moi et mon équipe de vous faire essayer mon métier, si vous me le demandez.

    Avec toute ma modestie. Merci.

  • Leave a Reply