Carnaval de Notting Hill

August 27, 2008

Les griffes de la nuit


Couple notting hill


red


princesse


Mon regard se porte souvent là où n’est pas l’action. Le hors champ, le hors cadre m’intéresse beaucoup plus que l’action elle même. Ce qui se joue à coté n’est pas mis en scène ni contrôlé, alors les corps se délient, les regards se perdent, les chorégraphies s’oublient, un peu comme cette princesse à la fenêtre qui aimerait bien participer à la fête. Cela me fait penser à cette scène d’Amélie Poulain, où Amélie est au cinéma et se retourne pour contempler les gens dans la salle, oubliant le film projeté. Un photographe, c’est aussi ça, un regard qui ne regarde jamais au bon endroit. La liberté n’est jamais là où on vous dit qu’elle se trouve.

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Béa Kimcat August 28, 2008 at 2:53 pm

    Coucou james
    merci pour votre visite et votre commentaire
    j’aime bien la petite fille qui est derrière sa fenêtre !
    biz
    béa kimcat

  • Reply Anne Autin-Simon August 30, 2008 at 11:48 pm

    C’est grâce à votre commentaire (dont je vous remercie) que je découvre votre blog et, je l’avoue sans détour, ici je prends leçon !

    Anne

  • Reply Jasmine September 2, 2008 at 2:42 am

    j’adore vraiment la photo de la petite princesse
    vraiment très jolie.

  • Reply Sandrine September 2, 2008 at 6:46 pm

    bravo pour toutes ces photographies à Londres :)

  • Reply Princesse Audrey October 21, 2008 at 4:47 pm

    Bonjour ! J’ai découvert votre site par Nizzagirl, j’aime énormément vos photos. Elles donnent envie de vous croiser et d’être mitraillée… C’est vraiment très beau, et j’apprécie énormément votre façon d’envisager votre “regard” et votre liberté !

  • Leave a Reply