L’ange bleu

December 11, 2008

Paris 30's



Dimanche soir, 1h du matin, je décide enfin à aller me coucher, quand je vois, écrit sur l’écran de ma tv, Der Blaue Engel, sous-titré en petites lettres jaunes, L’ange bleu. Tout un pan de mon adolescence resurgit, passé à regarder avidement les films de l’expressionnisme allemand des années 30. Je m’assois et me replonge, fasciné, dans les bras de Marlène Dietrich. Au même moment, me revient une photo que j’ai prise l’après-midi même, d’une jeune fille marchant non loin des Champs-Elysées, comme sortie d’un film. Une allure d’une autre époque, d’un autre temps, douce, belle et mystérieuse.


Je vous invite à visiter Darkplanneur, un site sur lequel j’écris des articles et réalise différentes petites contributions et notamment notre rencontre avec Jean-charles de Castelbajac.

You Might Also Like

No Comments

  • Reply laurence December 11, 2008 at 4:46 pm

    très jolie photo, j’aime l’atmosphère qui s’en dégage, l’air rêveur/soucieux de la fille, le gris du ciel, de la ville et d la tenue, juste soutenu par quelques traces de rouge…

    très beau blog, je suis fan de tes photos qui parviennent à capter tout un univers autour des personnes photografiées (lumière, harmonie des couleurs, instants pris sur le vif…) bref, j’adore!

  • Reply James Bort December 11, 2008 at 4:52 pm

    laurence – C’est une belle analyse de l’image que tu fais là. Comme j’ai fait beaucoup de peinture quand j’étais plus jeune (il y a peu de temps, donc !), je compose et travaille la picturalité des photos de la même manière.

  • Reply Aurore December 11, 2008 at 6:44 pm

    une compo que j’aime, triste comme un matin d’hiver…seule pointe d’espoir ce rouge…

  • Reply val December 12, 2008 at 1:32 pm

    J’aime l’allure décontractée, presque dilettante…

  • Reply christian December 12, 2008 at 2:15 pm

    bonjour
    excellent blog que le tien…j’adore
    bonne journée à bientot

  • Reply vera December 12, 2008 at 5:06 pm

    ah ce monde parisien dont je me sens bien loin -même les enfants sont obligés de suivre..engoncés dans leur manteau très mode- mais les mots sauvent l objet et la poésie brode l’analogie, parfois la métaphore- :-))

  • Reply James Bort December 12, 2008 at 6:16 pm

    Aurore – Comme des coquelicots dans la neige, ou bien des gouttes de sang sur l’asphalte.

    val – J’aime tout autant que toi cette gracieuse silhouette.

    christian – Merci beaucoup !

    vera – C’est ce que j’essaie de faire par le texte avec chaque photo. Dévoiler le sens de ce que je montre, mettre en lumière ce qui n’est pas lisible et visible sur l’instant.

  • Reply Alline December 12, 2008 at 11:25 pm

    Dans le sillage d’un ange…

  • Reply lasiate December 13, 2008 at 2:29 am

    Très classe ce mono-tone gris

  • Leave a Reply