Blue Velvet

September 16, 2009

james bort, virginia, london, street style


james bort, virginia, london, street style



Finalement je me rends compte que je prends très rarement en photo des gens que je ne connais pas. J’ai réalisé très vite que je retire plus de gêne que de plaisir à aborder une personne dans la rue pour lui demander de la prendre en photo. Les premiers mois où j’ai ouvert mon site, je prenais en photo les gens par surprise, sans qu’ils le sachent. Le hasard des déambulations urbaines était mon seul allié. Ce principe de photos volées me plaisait beaucoup ; pas de pose, de séduction forcée, d’attitude maitrisée qui pourraient dénaturer la sincérité du corps et du regard.
J’essaie que mes photos ne soient pas des témoignages, juste des instants tirés au hasard dans le cours du temps, un visage, une élégance qui ne serait pas que vestimentaire, une élégance de l’être.
Je veux garder cela aujourd’hui, mais en volant ces moments d’une autre façon. Ce ne sont plus maintenant des silhouettes furtives et inconnues, mais des hommes et des femmes que je connais. Je relis ces visages comme le livre fétiche de notre enfance. Un livre mille fois ouvert, fait de pages cornées, d’une couverture abîmée, des visages gribouillés, un papier qui sent le renfermé, mais un plaisir chaque fois renouvelé.
Faire un portrait, c’est un peu comme ouvrir le livre de notre enfance, avec tristesse et bonheur.

james bort, virginia, london, street style

Virginia

You Might Also Like

No Comments

  • Reply sofiasophie September 16, 2009 at 9:50 am

    Virginia est surprenante, une beauté dark, un peu gothique…..

    J’adore la photographie et ce que je prefére, c’est les portraits!
    parce que finalement, les gens recélent des millions de sensations, d’émotions juste dans leur regard, leur pose….
    Je prends toujours beaucoup de plaisir à regarder tes photos!

  • Reply James Bort September 16, 2009 at 10:09 am

    sofiasophie – Le beau est toujours bizarre disait ce chère monsieur Baudelaire. Je vois que nous partageons la même vision quant aux portraits. Merci beaucoup !

  • Reply nicole September 16, 2009 at 12:32 pm

    Le portrait peut rendre très sensible la personnalité intérieure du modèle et c’est ce que tu sais mettre en valeur dans tes photos.

  • Reply sarah babille September 16, 2009 at 12:48 pm

    Les portraits me parlent toujours beaucoup. Peut-être parce que je ne suis qu’une amatrice, mais peu importe. Le portrait me touche, celui-ci est fabuleux, le bleu électrique apporte une lumière incroyable. est-ce nécessaire de préciser que le modèle est inspirant, photogénique et que celui qui se tient derrière l’objectif est sensible. :-)

  • Reply isabelle September 16, 2009 at 1:16 pm

    Quel beau visage … et ce bleu ! Bravo, une fois de plus pour ce portrait!

  • Reply SL September 16, 2009 at 2:10 pm

    Je te rejoins tout à fait dans cette démarche.J’ai fait beaucoup de photos d’inconnus pour finalement revenir à des proches…Prendre une photo c’est toucher à l’intimité de l’image, et prendre un portrait c’est parfois capter l’âme. Et tu y parviens de plus en plus je trouve :)..Merci encore et toujours du cadeau de ton art!

  • Reply Enrique September 16, 2009 at 3:00 pm

    Je crois que j’éprouve de plus en plus, autant de plaisir à lire tes textes, qu’à contempler tes photographies. Bravo l’artiste.

  • Reply Olivia (à Paris) September 16, 2009 at 3:58 pm

    Mon Dieu ce bleu est divin!! Toujours dans cette ligne poetique, bravo. Ce portait est magnifique, par ta technique, ton approche, les couleurs, et Virginia a une beauté atypique, loin des clichés, mais une réelle beauté…

  • Reply James Bort September 16, 2009 at 7:22 pm

    sarah babille – Les portraits parlent une langue universelle, pas besoin de grille de lecture pour ressentir la force d’un regard. Merci pour tes mots si juste.

    isabelle – Et ses yeux gris bleu pour touche finale.

    SL – Il faut ressentir une sorte d’empathie distante envers le sujet, qui permetrait de faire ressortir ce qu’il cache sans le savoir. Aimer le modèle ne sert à rien, il faut croire en lui et en sa propre part d’humanité. (c’est pompeux ce que je dis, mais je n’ai pas trouvé d’autres mots)

    Enrique – Le texte prolonge le dévoilement. Merci beaucoup Enrique !

    Olivia (à Paris) – Une réelle beauté qui s’affirme, des traits nets, un regard tranchant et des lèvres ourlées à souhait. Comme un coup de pinceau sur une toile vierge.

  • Reply lyz September 16, 2009 at 8:47 pm

    Un portrait, c’est une empreinte directe du vécu sur le temps.

    [René Huyghe]

  • Reply chicodorio September 17, 2009 at 12:31 am

    blue velvet… c’est sûr qu’elle pourrait faire l’affaire dans un film de lynch..

  • Reply Elsa September 18, 2009 at 3:36 pm

    j’adore les photos, magnifique tenue.

  • Reply James Bort September 18, 2009 at 4:58 pm

    lyz – Une lutte contre la marche du temps.

    chicodorio – Je connais bien les gouts de Monsieur. A quand un portrait de Miss M. ici ?

    Elsa – Merci beaucoup Elsa !

  • Reply jeremy charpentier October 5, 2009 at 2:16 pm

    j’aime beaucoup ces vetements c’est très surrealiste!

  • Reply rositaguay December 27, 2009 at 11:21 pm

    very Carly Simon

  • Leave a Reply