Persona

February 22, 2010

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été fasciné par les masques. L’idée de pouvoir se cacher derrière une image, d’incarner un personnage, de projeter sur cet autre visage tous ses fantasmes et toutes ses histoires.
Mon esprit était tourmenté par les masques, qu’ils soient en bois, en plastique, masque africain Dan, maques du théatre Nô, mexicain, tout ce qui pouvait être une extension de mon propre visage. Je me souviens avoir économisé des mois pour m’acheter mon premier masque, un masque Indo-népalais de moine ascétique plus que centenaire, au centre de rituels complexes. J’avais 14 ans et chaque masque était pour moi un voyage, un livre, un prolongement de moi même.
La première pièce de théâtre que j’ai écrite et qui fut mise en scène s’appelait Persona, qui en latin peut signifier le masque de théâtre. Pas vraiment une coïncidence, mais une véritable passion.
Du masque au visage, il n’y a qu’un pas, une structure, des traits, des couleurs, des matières et toute la magie que l’on peut projeter dessus.

Mâchoire carrée, petite fossette sur le menton, pommettes saillantes et regard taillé à la serpe. Que dire de plus pour comprendre les raisons qui m’ont cloué sur place à l’instant même où j’ai croisé ce visage à la sortie d’une rédaction.
Sa silhouette baigne dans une variation de textures et de couleur ocre. Cheveux ondulants tombants sur un T-shirt large glissé dans un pantalon remonté au dessus du nombril, et laissant apparaitre de jolies et fines chevilles.
C’est drôle, mais depuis que j’ai repris la photo, j’ai arrêté de collectionner les masques.
D’autres photos ici.
Merci à tous et bonne semaine.

You Might Also Like

19 Comments

  • Reply Olivia (à Paris) February 22, 2010 at 11:45 am

    Elle est vraiment très belle, avec son visage et ce rouge à lèvres, les cheveux, un petit air de Carmen que j’aime beaucoup, bref, de bien belles photos…

  • Reply James Bort February 22, 2010 at 11:57 am

    Olivia – C’est vrai qu’elle pourrait incarner parfaitement le rôle de Carmen, bien vu ! Merci et bonne journée Olivia.

  • Reply Mymy February 22, 2010 at 12:31 pm

    C’est original comme passion, les masques… :-) Moi ça m’angoisse… !
    Cette jeune femme est vraiment magnifique !

    Belle semaine à toi James ! Bises

  • Reply James Bort February 22, 2010 at 12:40 pm

    Mymy – C’est vrai qu’il y a des masques qui ont une réelle présence et peuvent gêner certaines personnes. Les masques sont créés pour des raisons bien précises et même sorti de leur contexte ils gardent cette intense présence “magique”.
    Merci beaucoup et bonne semaine !

  • Reply Enrique February 22, 2010 at 1:09 pm

    J’avoue que pour moi, les masques riment généralement avec un sentiment de dérangement. Mais je peux tout à fait comprendre que pour d’autres, ils soient fascinants.
    En tout cas, le visage de cette femme l’est, fascinant. Et je pense que beaucoup de femme rêveraient d’un tel masque ! On décèle beaucoup d’expression dans son regard et dans son sourire, fier et timide à la fois.
    Bonne semaine James.

  • Reply Fleur-de-Lis February 22, 2010 at 4:02 pm

    Hi! I’m sorry for my abcense these last weeks, i’ve been very busy with work, but i’ve just managed some time to relax and wander a little around the blogosphere and update my reading :) loved these last posts, as always. The lady in the previous article is just adorable, and her face is truly captivating with that gorgeours short hair framing her visage.
    It was also very interesting to read your opinion about masks. I studied that subject when i was finishing my Art History degree and we discussed the theater in the Classical era. I love masks, most of all, the Venetian ones always captivated my attention, but in terms of a more philosophical and sociological aproach, it’s really amazing to see their role in such a variety of civilizations, from pre-historical times, to Aztechs or even the Barroque period!
    ***

  • Reply James Bort February 22, 2010 at 4:28 pm

    Enrique – J’avais ces photos depuis un certain temps et je les regardais, essayant de comprendre ce qui me fascinait dans ce visage. Peut être m’apporterez vous la réponse. Merci Enrique.

    Fleur-de-Lis – Hello and don’t be sorry.I’m very happy that we share this passion and this curiosity about masks. Very glad that you know such a things about this subject.
    Thank you and have a nice day !

  • Reply nicolas February 22, 2010 at 5:41 pm

    le masque a quelque chose de terrifiant, comme un travestissement de la réalité voire un refus d’Etre réellement, se montrer sous son vrai visage émtionnel est pour moi le plus important. Je rejoins Mylène, les masques m’angoissent, je pense que c’est un vestige d’angoisse infantile…
    Cette charmante demoiselle me rappelle une jeune assistante croisée dans les backstages du défilé de KVA ! ce même visage anguleux et ce regard profond…

  • Reply nicole February 22, 2010 at 8:32 pm

    Devant un tel visage,on ne peut pas regretter d’avoir abandonné les masques.

  • Reply Lala Pardessus February 23, 2010 at 11:58 am

    Curieux mélange : Million Dollar Baby – l’univers de la boxe avec l’éclat esthétisant d’un maquillage des Studios Harcourt. Naturellement athlétique. J’aime avant tout le cou si long, ses lignes, qui en cercle, rejoignent le décolleté du tricot de peau comme les ronds dans l’eau au lancer d’un petit caillou dans un lac. L’épaisseur et la texture mousseuse du manteau me donne l’impression d’un sable anthracite battu en neige. Surprenantes sensations visuelles ma foi… Merci :)

  • Reply adeline chabaud February 23, 2010 at 3:33 pm

    Fort surprenant et à la fois pas tant que ça…La vie réserve bien des surprises…Félicitation Pierre Dean…

  • Reply James Bort February 23, 2010 at 4:37 pm

    nicolas – Ce n’est pas tant que l’on change d’être en mettant un masque, mais plutôt que l’on rajoute une autre personnalité à la sienne. Elles s’additionnent. Et concernant KVA, tu n’es pas loin ! 😉

    nicole – Mais je vais bientôt m’y remettre, je le sens.

    Lala Pardessus – Plein d’images et de métaphores pour décrire ce visage qui raconte tellement d’histoire. Encore une fois, merci beaucoup !

    adeline chabaud – Mais comment sais tu tout ça ? Peux-tu éclaircir ma triste mémoire ? Merci et à très bientôt !

  • Reply adeline February 23, 2010 at 5:20 pm

    Mister mystère…la vie en est pleine…tout de meme “fuckin’ gentleman” est une oxymore des plus douteuse…enfin pourquoi pas…Adeline est un pseudo plus que falacieux…

  • Reply James Bort February 23, 2010 at 10:18 pm

    aline – J’espère que tu m’en diras plus ! Car là je sèche.

  • Reply greg February 28, 2010 at 10:09 pm

    Le maquillage n’est il pas un 1er masque ?

  • Reply James Bort March 1, 2010 at 10:18 am

    Greg – Oui, en effet c’est très bien vu. Le maquillage comme objet de distinction et de séduction. Le maquillage, la chirurgie, le botox qui fige l’expression, autant d’outils pour se protéger de peurs ancestrales.

  • Reply Agnès April 13, 2010 at 4:59 pm

    Je me balade de blogs en blogs, un peu lassée de lire et de voir la même chose et puis par un pur hasard je tombe sur le tien. J’en suis bien contente car je suis inspirée par ce que tu écris.
    Le parallèle que tu effectues entre masque et facies élève ce qui semble être une simple photo de street style vers autre chose: on saisit ce qui t’a interpellé dans l’allure de cette jolie jeune femme et la photo en est encore plus originale et appréciable. Je n’ai lu que quelques posts mais j’ai le sentiment que ce blog est en passe d’être l’un de mes préférés.
    Bonne continuation!

  • Reply Julie Navarro April 26, 2010 at 2:38 pm

    Le modèle est superbe…

  • Reply James Bort April 26, 2010 at 2:43 pm

    Agnès – Merci infiniment Agnès pour tes mots qui me touchent. Je suis ravi que ce portrait te plaise.
    A très bientôt.

    Julie Navarro – Merci pour elle ! :)

  • Leave a Reply