Caryatide

October 14, 2010

anna Cleveland, zac posen, james bort, visage, portrait

Quand j’ai fait ce portrait d’Anna Cleveland chez Zac Posen, l’image du visage de Modigliani m’a traversé l’esprit. Puis se sont figés en moi non pas ses fameux portraits peints aux teintes ocres et à la tragique mélancolie, mais ses sculptures et notamment l’une d’elles qui fut mise en vente il y a peu de temps chez Christie’s, La Tête de caryatide.
“Le beau est toujours bizarre. (…) Je dis qu’il contient toujours un peu de bizarrerie, de bizarrerie non voulue, inconsciente, et que c’est cette bizarrerie qui le fait être particulièrement le Beau.” disait Baudelaire. Cette phrase je l’entends depuis que je suis tout enfant, mais je pense que je commence à peine à véritablement la comprendre.
Bonne journée à vous et merci.

You Might Also Like

No Comments

  • Reply CelineB October 14, 2010 at 9:43 am

    Toujours aussi fan de tes images et des tes mots ! MERCI !!
    Céline

    http://www.leluxedetresoi.com

  • Reply James Bort October 14, 2010 at 9:45 am

    CelineB – Merci à toi !

  • Reply Mymy October 14, 2010 at 10:42 am

    Avec Nicolas nous suivons toujours autant ton travail (même si je ne mets quasi plus de comm’ ici…), et je suis toujours fascinée par la qualité de tes photos !
    Les moments que tu captes, les angles que tu choisis…
    Sans parler maintenant des personnalités que tu as la chance de croiser !
    Bravo pour cette belle carrière qui ne fait que commencer !
    A bientôt j’espère

  • Reply Tweets that mention James Bort » Caryatide -- Topsy.com October 14, 2010 at 12:24 pm

    […] This post was mentioned on Twitter by V, James Bort. James Bort said: ‎Portrait chez Zac Posen / "Le beau est toujours bizarre." Baudelaire > http://2doc.net/o6aq7 […]

  • Reply sottch October 14, 2010 at 1:04 pm

    je suis daccord avec toi: “le beau est bizarre” et il ne cesse de surprendre.
    http://sottch.wordpress.com

  • Reply Cristin October 14, 2010 at 1:46 pm

    Everyday I check your blog and I’m never disappointed. There’s always a journey to make, through images and words.

    “The beautiful is always bizarre”? Not sure about that, but I think that bizarre can be beautiful. What an odd face, and neck, and hairdo, all seems disproportioned, with a weird feeling when we look at it, but her expression is so sweet and sad, eyes like ponds – a different kind of melancholy (from your other post). No self absorb, or absent mind, just a simple, plain feeling of sadness, she seems so transparent, almost fragile.

    I’m enjoying this new series of photos emerged in light.
    Amazing as always!

  • Reply Fleur-de-Lis October 14, 2010 at 2:04 pm

    These are dramatic eyes! You’ve managed to capture the emotion perfectly! And I really liked the connection with your words..Modigliani is a very specific artist and the lines that you’ve crystallized here are indeed an interesting connection to his art.

  • Reply Carole October 14, 2010 at 6:05 pm

    Si on parle de Beaudelaire alors je ne peux m’empêcher d’intervenir!
    “Que tu viennes du ciel ou de l’enfer, qu’importe,
    Ô Beauté! monstre énorme, effrayant, ingénu!
    Si ton oeil, ton souris, ton pied, m’ouvrent la porte
    D’un Infini que j’aime et n’ai jamais connu?”
    Merci James pour ce post et ceux des derniers jours, dont les photos sont plus magnifiques les unes que les autres….

  • Reply Antoine October 14, 2010 at 7:02 pm

    Mmh le “bizarre”, déclinaison baroque (voire surréaliste) de ce (si fameux) “je ne sais quoi”, indicible et sublimant supplément d’âme défiant (sans forcément le contredire) LE Beau classique, son culte de l’harmonie des contours et des proportions ?

  • Leave a Reply