Melencolia

October 11, 2010

john galliano, backstage, james-bort

En faisant ce portrait dans les backstages du défilé Galliano, il m’est venu l’image de cette gravure de Dürer qui s’intitule Melencolia. Certains voient dans cette œuvre un autoportrait symbolique de Dürer. J’aime assez l’idée que toutes les créations qu’un artiste peut faire, ne sont finalement jamais rien d’autre que des autoportraits. Sur la photo, la main qui tient le pinceau semble être celle de l’artiste qui vient effleurer la surface de son tableau.
Bonne semaine à tous.

You Might Also Like

No Comments

  • Reply laurence October 11, 2010 at 7:03 am

    Les doigts du peintre, ceux du maquilleur, ceux du photographe, ceux du danseur, ceux du comédien, ceux du cinéaste sont leurs seules armes pour vaincre le temps de la mort Chacun dans son histoire lutte vêtu de son armure de créativité comme Don Quichotte luttait contre les moulins. J’aime la mode et j’aime cette photo parce que derrière ce regard baissé et brillant se lit l’insoutenable pensée de la non existence celle qui a eu raison d’Alexander Mac Queen et de tant d’autres…en parler là et de cette façon là me semble très courageux et très audacieux… et si la mode depassait un cadre sociologique pour être une allégorie de la philosophie…

  • Reply salomé October 11, 2010 at 9:10 am

    Soooooooooooo beautiful the pic… 😉

    http://deshistoiresdepieds.blogspot.com/2010/10/les-blogueuses-1.html#links

  • Reply James Bort October 11, 2010 at 10:03 am

    laurence – La mode est un champ vaste de l’art, une partie de ce champ s’appelle l’industrie. La mode a ceci de merveilleux qu’elle réuni de nombreux savoir-faire, de nombreux talents. Merci Laurence.

    salomé – Merci !

  • Reply Cristin October 11, 2010 at 1:23 pm

    Every artists’ work is a self-portrait, how can it not be, when it talks about their passions/obsessions, what excites them, their thoughts, reflections of the world that they live in(time and geography) and how they look at it and sometimes wish it was.
    When I talk of having a glimpse into their universe, I mean quite literally.
    Some time ago I listened to a speech about achieving knowledge, in the classical sense, and how that takes time (and stillness) – to read, to listen, to think, to appreciate. These days everyone is just to busy to look around and to simply be with themselves. People are proud to say their to busy (and tired)! But creation takes time, no matter how talented you are, you can only give what you have. What happens when your empty inside? You turn to… what? I would call that non-existence…
    Ultimately, fashion will always reflect the spirit of an era, with designers as its media, influencing people and vice-versa.
    Enjoy the silence, when ever you can!

  • Reply Tweets that mention James Bort » Melencolia -- Topsy.com October 11, 2010 at 1:33 pm

    […] This post was mentioned on Twitter by Pierre-Jean Manfreo, James Bort. James Bort said: Un peu de Dürer, un peu de Galliano. Melencolia. > http://www.jamesbort.com/2010/10/melancolia-john-galliano-durer/ […]

  • Reply SL October 11, 2010 at 4:56 pm

    Cristin you are so wise..I love reading your posts and always feel in agreement with your vision of things…
    James, si les portraits sont des auto portraits (ce que je crois aussi) le but est sans doute d’être en quête de ses multiples facettes, afin de se renouveller sans cesse tout en demeurant fidéle à soi même. Tu y réussis trés bien, je trouve et cette photo est sublime :)

  • Reply Jean-Pierre October 11, 2010 at 7:00 pm

    Que ce soit chez Rembrandt ou Van Gogh, la pratique de l’autoportrait reste un regard égo-centré qui dépasse largement tout ce qui transparait dans le reste de leur oeuvre et qui, certes, reste très proche du regard du peintre. Qui je vois quand je me regarde, et qui me regarde quand je me vois? Toute l’histoire de l’autoportrait réside dans cette double question probablement sans réponse.
    Toutefois, lorsque cette pratique n’est pas hagiographique, elle prend tout son sens et dévoile dans un discours muet quelques vérités cachées.

  • Reply James Bort October 12, 2010 at 9:33 am

    Cristin – I ‘m totally agree with SL, it’s a pleasure to read your words because you open the window of my pictures and my text.
    I often talk about idleness and contemplation, and this attitude needs time and immobility.
    Thank you so much Cristin.

    SL – Je ne sais pas s’il s’agit de fidélité à soi même, ou au contraire d’infidélité à ce qu’on est :) Merci beaucoup !

    Jean-Pierre – Je vais prendre le temps de relire ce texte et de méditer dessus. Merci !

  • Reply nicolas October 12, 2010 at 11:08 pm

    j’ai cru un instant voir un cliché de Man Ray !!

  • Reply Cristin October 15, 2010 at 1:51 pm

    SL – You flatter me, but I don’t deserve it! I’m very ignorant, truly. Just a simple person sensitive to art…

  • Reply Valentine October 15, 2010 at 6:03 pm

    Beautiful!

    http://valentineavoh.blogspot.com/
    -diary of a fashion stylist-

  • Leave a Reply