Patek Philippe

September 22, 2011

Après plus d’une année passée loin d’elles, me voici de nouveau en terres horlogères, à Genève et plus exactement à Plan-les-Ouates. Une seconde collaboration se met en place avec la maison Patek Philippe. Depuis trois jours, j’arpente les différents lieux de la manufacture, je rencontre les artisans, les collaborateurs ainsi que Philippe et Thierry Stern les présidents.

Paul Buclin, Patek Philippe

Ci-dessus, Paul Buclin, l’un des plus grands horlogers du monde. Cet après-midi, avant que je fasse son portrait, il travaillait sur le mythique Calibre 89, la montre de poche la plus compliquée du monde, sortie en 1989 pour marquer les 150 ans de la manufacture. Cinq ans de conception, quatre ans de fabrication. Le temps, l’outil principal de ces artisans.

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply jean-pierre September 23, 2011 at 9:38 am

    C’est une chance de pouvoir renouveler cette collaboration avec ces prestigieux partenairess.
    Nous avons hâte de voir le reportage.

  • Reply mohamed September 23, 2011 at 11:29 am

    “Casser sa montre ou la perdre consiste à s’écarter un temps du temps, à se séparer de lui ou de ce qui s’y attache, à perdre par moments le continu du temps. Les objets qui marquent les heures – pendules, horloges, réveils, montres (et autrefois cadrans solaires, clepsydres, sabliers) – sont très rarement jetés. Faute d’influer sur le cours du temps ou de corriger le passé, on répare régulièrement les outils qui l’indiquent, on les conserve quand décidément ils ne marchent plus, on les garde comme témoins du temps qu’ils ont marqué. On se souvient qu’on a appris à lire l’heure, on se souvient de sa première montre et de la personne qui l’a offerte, de l’occasion où on l’a reçue. Plus le temps manque, moins nous manquons aux objets du temps qui sont là pour témoigner que le temps a passé et que, passant, il a changé.”

    La Montre cassée,Tiphaine Samoyault, Lagrasse, Verdier, coll. ” Chaoïd “, 2004

  • Reply isabelle September 24, 2011 at 12:40 am

    Superbe portrait! L’ horloger de Patek Philippe, respect.
    Oserais-je dire qu’il a un physique hors du temps? Il ressemble à Louis Pasteur.

  • Leave a Reply